Revue du mardi 02 janvier 2024.

Plusieurs journaux parus ce mardi 02 janvier 2024 reviennent sur les différentes déclarations de la classe politique et de certains pays après la publication provisoire par la CENI de la réélection de Félix Tshisekedi.

Radio Okapi.cd ouvre cette première revue de presse de l’année 2024 en notant que des Congolais disséminés à travers le pays ont dit, lundi 1er janvier, attendre du chef de l’Etat réélu les réalisations dans plusieurs secteurs de la vie dont la restauration de la paix dans l’Est.
Ils ont ainsi donné leurs avis lors des entretiens accordés à Radio Okapi.
A la province de la Tshopo, la population a invité Félix Tshisekedi à améliorer la situation sociale et à pacifier la partie Est du pays, en proie à l’activisme des hommes armés.

« Nous voulons que l’Est du pays soit pacifié et qu’il s’occupe social parce que la population souffre. Nous attendons de lui aussi la réhabilitation de la route RN 4 et l’emploi », a souligné un Boyomais. Cet appel intervient pendant que la grande partie du Nord-Kivu est sous occupation des rebelles du M23, soutenus par Kigali.
A Bukama, dans le Haut-Lomami, la population a encouragé le chef de l’Etat réélu à prioriser les travaux de réhabilitation de la RN 1, reliant la ville de Lubumbashi à l’espace Kasai.
« Nous réhabiliter la route qui nous relie de Lubumbashi au Kasaï. Que le chef de l’Etat puisse s’atteler à l’agriculture en réhabilitant des routes de desserte agricoles », a conseillé, l’activiste de droit de l’homme de ce coin du pays, Augustin Monga.

7sur7.cd indique pour sa part que le Président l’Union des Comores et président en exercice de l’Union Africaine, Azali Assoumani, a dans un message relayé sur son compte Twitter ce dimanche 31 décembre 2023, félicité le Président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi, pour sa réélection.
Ce, à l’issue de la publication des résultats provisoires par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).
«La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de la République Démocratique du Congo, vient de proclamer officiellement les résultats globaux provisoires de l’élection présidentielle et a annoncé la victoire de Félix Antoine Tshisekedi avec 73 %. Je tiens à présenter mes vives félicitations.», a écrit Azali Assoumani sur son compte Twitter.
Le message de félicitations de ce dernier a été précédé de ceux du président Burundais Evariste Ndayishimiye et de l’ancien président Kényan Uhuru Kenyatta.

Politico.cd rajoute de son côté que comme certains pays africains, les USA ont, à travers une déclaration, pris acte de la réélection de Félix Tshisekedi, à la tête de la République démocratique du Congo (RDC) consécutivement aux résultats provisoires publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).
« Les États-Unis prennent note des résultats provisoires des élections publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de la RDC le 31 décembre 2023, qui montrent que le président Félix Tshisekedi est en tête avec une large majorité », note d’emblée l’administration Biden qui reconnaît néanmoins, les revendications d’une faction de l’opposition dénonçant des dysfonctionnements et irrégularités lors de la tenue des élections.
Dans cette note, les USA encouragent les contestataires constitués notamment de Moïse Katumbi, Martin Fayulu, Denis Mukwege et six (6) autres candidats Président de la République, à recourir aux voies légales pour faire valoir leurs réclamations.

Actualité.cd déclare dans le même contexte que le Président sortant, Félix Tshisekedi, a été réélu à la tête de la République démocratique du Congo. Il a obtenu 73,34% des suffrages exprimés lors de la présidentielle du 20 décembre 2023, selon les résultats provisoires de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), loin devant ses principaux rivaux Moïse Katumbi Chapwe (18,08%) et Martin Fayulu Madidi (5,33%).
Un jour après la publication des résultats, le gouvernement de la République, dirigé par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a félicité la CENI pour l’organisation des élections dans le délai constitutionnel et a salué sa décision d’examiner le dossier relatif aux différentes irrégularités soulevées à l’issue des opérations de vote.

MédiaCongo.Net rajoute également que 24 heures après la publication des résultats provisoires de la présidentielle, rejetés par l’opposition, donnant Félix Tshisekedi vainqueur avec 73,34 % des voix, les USA ont réagi. Washington appelle à une « enquête équitable et transparente » sur les allégations de fraude et la violation des dispositions de la loi électorale.

L’administration Biden a noté les préoccupations soulevées, notamment les candidats de l’opposition, faisant état de l’existence des bureaux de vote parallèles, la détention des machines à voter par des candidats du régime en place ; du bourrage des urnes en faveur du candidat Félix Tshisekedi ainsi que des candidats de son obédience politique ; l’absence des fiches des résultats et des procès-verbaux signés par les témoins ; la non-compilation des résultats dans les centres locaux de compilation des résultats conformément aux articles 70 et 71 de la loi électorale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights