Revue du lundi 25 décembre.

Plusieurs journaux parus ce lundi 25 décembre 2023 reviennent sur la publication dans les 23 circonscriptions électorales en République démocratique du Congo après celle de la diaspora par la CENI.

Actualité.cd ouvre cette revue de presse et note qu’après les 5 pays de la diaspora à savoir États-Unis, France, Belgique, Canada, Afrique du Sud, la Commission Électorale Nationale Indépendante a poursuivi ce dimanche 24 décembre 2023 avec la publication des résultats partiels de l’élection présidentielle du 20 décembre dernier. D’après les données de la centrale électorale, Félix Tshisekedi conserve une nouvelle fois une avance considérable sur ses adversaires à la magistrature suprême.
En effet, sur 1.029.616 millions de votants équivalent de 5 pays de la diaspora et 22 circonscriptions électorales au niveau national, Félix Tshisekedi compte 850.684 voix soit 82,60%. Moïse Katumbi Chapwe vient à la deuxième position avec 147.053 voix soit 14,30%, la surprise à ce niveau s’appelle Radjabho Tebabho Soborabo, président du parti politique “Congolais unis pour le changement” (CUC) avec 9263 voix soit 0,90% et Martin Fayulu ferme la manche avec 7965 voix soit 0,80%.

Radio Okapi.cd rajoute que dans 22 circonscriptions électorales, dont les résultats ont été publiés ce dimanche, plus la diaspora, il y a eu 1.029 616 votants au total. Félix Tshisekedi vient en tête avec 82, 60% suivi de Moïse Katumbi avec 14, 30%.
Radjabo Tebabho Sorobabho arrive en troisième position avec 0,90%, Martin Fayulu quatrième avec 0,80% et en cinquième position vient Constant Mutamba avec 0,10%
Pour n’avoir pas battu campagne, Radjabo Tebabho ne figurait pas parmi les favoris de cette élection. Son classement actuel a donc surpris l’assistance dans la salle de compilation des résultats.

7sur7.cd écrit que les élections générales se sont tenues ce dimanche 24 décembre dans le territoire de Lusambo, chef-lieu de la province du Sankuru.
Une source de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) l’affirme dans un entretien avec 7SUR7.CD. Elle indique que ces élections se tiennent uniquement à Lusambo où il n’y avait pas encore eu élection, alors que d’autres zones du pays ont voté le 20 décembre 2023.
Une version également confirmée Lupantsha César, porte-parole du collectif des candidats députés nationaux, provinciaux et conseillers communaux à Lusambo.
À l’en croire, la CENI a du notamment, répondre à certaines conditions qu’ils avaient posé pour qu’il y ait des élections apaisées.

Forum des As quand à lui s’interroge sur ce processus électoral de 2023,en mentionnant qu’est-ce que les élections auront lieu le 20 décembre ? A un peu moins de deux mois du scrutin, la récurrence de cette question paraît trahir le doute d’une bonne frange de l’opinion rd congolaise quant à la tenue des élections à l’échéance constitutionnelle. Un scepticisme qui n’a rien à voir avec le doute par principe cher à René Descartes. Un doute qui n’a pas pour moteur essentiel la posture de saint Thomas à laquelle nombre de Congolais ont fini, bien malgré eux, par adhérer du fait de tonnes de promesses non tenues. Ici…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights