Revue du lundi 24 janvier

Revue du lundi 24 janvier

1 0
Read Time:3 Minute, 32 Second

Félix Tshisekedi a chargé vendredi dernier le Président du conseil supérieur de la magistrature de mettre en place, avec le concours du gouvernement, un cadre de concertation, afin de définir les canaux susceptibles de rendre effectif le recrutement des magistrats civils et militaires ainsi que celui des conseiller référendaires, rapporte « ACP ».   

D’après le Président de la république ajoute « 7SUR7.CD », l’insuffisance des magistrats à couvrir les offices de parquet et juridiction à travers le pays et à résorber le besoin du peuple dans la quête de la justice, est l’une des raisons de la faible administration de la justice et de l’instauration de l’état de droit. 

Docteur Denis Mukwege réclame un tribunal pénal international pour le Congo. Selon « CONGO NOUVEAU », le Prix Nobel de la paix estime que le Congo n’a pas les moyens de rendre justice à ces millions de victimes. Il faut trouver des mécanismes, une justice transitionnelle qui permette de juger les auteurs de ces crimes.  

La justice perquisitionne les documents secrets de l’enquête parlementaire sur la mort de Lumumba révèle « POLITICO.CD » qui cite le journal Belge « LE SOIR ». Ces documents qualifiés de confidentiels par le parlement Belge portent sur 88 heures de réunion à huit clos. 

« ACTUALITE.CD » annonce la libération de l’administrateur d’un marché à Kananga, arrêté jeudi dernier pour outrage au chef de l’état. 

Quatre ans après l’assassinat de Thérèse Kapangala, sa famille s’inquiète du silence du CLC. Selon une indiscrétion du média en ligne « OURAGANFM.CD », la famille biologique de Thérèse Kapangala aurait engagé l’un des meilleurs avocats de la RDC, pour obtenir la réouverture du procès. 

Un élément de la Garde républicaine ivre a tué un homme à bout portant non loin de la Banque centrale. Les faits, révèle « OKAPINEWS.NET », se sont déroulés samedi dernier aux environs de 23 heures. 

24 janvier 2019 – 24 janvier 2022, trois ans de continuité de la praxis politique post Joseph Kabila. Pour « FORUM DES AS », les trois premières années de l’administration Tshisekedi auront été couronnées par des vagues de détournements des millions de dollars Américains du trésor public. Ce n’est pas tout souligne le journal. Les mêmes observateurs s’indignent de constater que l’équilibre national n’ait pas été pris en compte, en ce qui concerne les nominations à certaines fonctions publiques.   

Affaire Kabund. Le Secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya promet de faire rapport à qui de droit avant toute déclaration affirme « ACTU3O.CD ».  Il l’a dit samedi dernier à l’issue de la réunion qu’il avait convoquée. 

En promettant de faire rapport à qui de droit, « CONGO NOUVEAU » estime que le secrétaire général de l’UDPS veut impliquer le chef de l’état, Félix Tshisekedi dans cette affaire afin d’obtenir son arbitrage. En réalité précise le journal, Augustin Kabuya qui est jugé proche du Président ad intérim de l’UDPS, ne veut pas être celui qui valide le départ de son ami Kabund. 

A ce sujet, « CAS – INFO.CA » révèle que Félix Tshisekedi va rencontrer les membres du comité exécutif national avant de décider sur ce cas. 

Pour « AFRICANEWS », Jean-Marc Kabund a sans nul doute réuni toutes les conditions pour se faire mener à l’abattoir. L’annonce de sa démission du bureau de l’assemblée nationale sur son compte Twitter personnel mais jamais formalisée a tourné à l’exécution politique pour celui qui se faisait passer, selon certains milieux, pour le mentor politique du Président de la république, Félix Tshisekedi.   

Toujours en politique. Martin Fayulu sera en meeting le 28 février à Lisala dans la province de la Mongala. Selon « ACTUALITE.CD », une délégation du Bureau national de l’ECIDé conduite par Serge Welo et Devos, séjourne depuis pour préparer ce meeting.  

Les professeurs en grève dans les établissements universitaires annoncent une réunion d’évaluation ce mercredi 26 janvier. Selon « ACTUALITE.CD » qui annonce la nouvelle, le corps professoral dit avoir constaté avec amertume la mauvaise foi du gouvernement de la république qui continue à les maintenir dans des conditions de vie et de travail précaires. 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Médias politique société Societe kinshasa