Revue du lundi 23 mai

Revue du lundi 23 mai

0 0
Read Time:3 Minute, 18 Second

Le Congrès réunissant le Sénat et l’Assemblée nationale aura bel et bien lieu ce lundi 23 Mai au parlement pour désigner un candidat de deux chambres qui devra siéger à la cour constitutionnelle, rapporte « L’AVENIR »

A ce sujet, « RADIOOKAPI.NET » nous apprend que le Sénat a désigné Louis Mbonga Magalu, juge à la cour constitutionnelle. 

Toutefois révèle « FORUM DES AS », l’assemblée nationale aurait, elle aussi, proposé un candidat au même poste. 

Par ailleurs, un proche de Martin Fayulu dépose sa candidature au Parlement pour remplacer le juge Mongulu à la Cour constitutionnelle. Il s’agit, écrit « 7SUR7.CD », de Maitre Patrick Civava. Ce poste étant réservé, selon lui, à l’opposition, il appelle au sens morale et éthique des élus du peuple qui seront en congrès ce lundi, pour entériner sa candidature.

Dans un communiqué parvenu samedi dernier à « ACTU30.CD », le Centre de recherche et d’études sur l’état de droit en Afrique appelle le Parlement au respect du Règlement intérieur du Congrès dans la désignation de son candidat juge à la cour constitutionnelle.  

Mais d’après « INFOSPLUS.ORG », le congrès prévu pour ce lundi n’aura pas lieu. A en croire ce média en ligne, Modeste Bahati Lukwebo exige que son candidat – juge à la cour constitutionnelle soit préalablement accepté par les parlementaires. 

Sans confirmer ce report, « OKAPINEWS.NET » affirme que rien ne va entre l’assemblée nationale et le sénat à quelques heures du congrès au sujet de la désignation d’un membre de la cour constitutionnelle. 

La Cour d’appel de la Mongala qui fait office de la Cour administrative d’appel a confirmé l’élection de Maitre César Limbaya à la tête de cette province. Cette plus haute juridiction l’a fait savoir dans son arrêt rendu public samedi dernier, signale « 7SUR7.CD »

L’actualité, c’est aussi la clôture du forum sur l’unité et la réconciliation des Katangais. Ces assises, rapporte « RADIOOKAPI.NET » se sont clôturées hier dimanche en présence notamment de Joseph Kabila et Moise Katumbi. 

Pour « ACTUALITE.CD », l’image la plus forte de la clôture de ce forum sur la réconciliation des leaders Katangais, c’est la poignée de main entre Joseph Kabila et Moise Katumbi. 

Les deux personnalités révèle « ACTU30.CD », ont pris part hier dimanche à la messe organisée en marge de la clôture de ce forum. 

Pour « OURAGANFM.CD » qui aborde aussi le sujet, la présence de Joseph Kabila et Moise Katumbi rassure les Katangais. 

Dans les coulisses, signale « CONGO NOUVEAU », il se murmure une probable alliance politique entre les deux anciens ennemis en prévision de la prochaine présidentielle. Cependant, une question demeure : qui de Joseph Kabila et de Moise Katumbi soutiendra l’autre ? 

L’initiateur de ces assises, Monseigneur Fulgence Muteba, cité par « FORUM DES AS » a remercié le chef de l’état, Félix Tshisekedi, pour avoir encouragé la tenue de ce forum. 

Processus électoral. L’Assemblée nationale prépare une fraude électorale à grande échelle, a dénoncé samedi dernier à Kinshasa, le Député national Delly Sessanga rapporte « RADIOOKAPI.NET » qui précise que c’était lors d’une matinée politique de sensibilisation  où il a invité toute la population à empêcher que la loi électorale soit votée dans sa « forme actuelle ».

Le Conseil national de la jeunesse reporte sa marche pacifique prévue ce lundi 23 Mai. D’après le communiqué de cette structure dont « ACP » s’est procurée une copie, le CNJ a choisi d’ajourner ce rendez-vous du fait qu’il coïncide avec la convocation ce lundi, au Palais du peuple, du congrès devant aboutir à la désignation d’un nouveau Juge à la Cour constitutionnelle. 

Diplomatie pour terminer. Kinshasa et Bujumbura déterminés à pacifier leurs frontières communes. Selon « RADIOOKAPI.NET », Félix Tshisekedi et Evariste Ndayishimiye l’ont affirmé samedi dernier, à l’issue d’un tête-à-tête de près de deux heures. 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Communication Médias politique societé société Societe kinshasa