Revue du lundi 14 fevrier

Revue du lundi 14 fevrier

0 0
Read Time:3 Minute, 36 Second

Nous ouvrons cette revue de presse par ce rapport accablant de l’IGF contre cinq services du ministère de la Santé. Dans ce rapport, adressé notamment au Chef et au Premier ministre dont « RADIOOKAPI.NET » a obtenu une copie samedi dernier, l’IGF relève plusieurs faits saillants qui dénotent des anomalies de gestion dans ces services.

« OKAPINEWS.NET » qui évoque aussi ce rapport, révèle que quatre programmes sont cités d’être à la base de détournement de plus de 300 millions de dollars Américains.

A ce sujet « L’AVENIR » révèle que le Ministre de la Santé, le Docteur JeanJacques Mbungani, en mission dans la province du Sud-Ubangi, promet des sanctions administratives.

Kambare – Kabambi, une nouvelle audience aujourd’hui au Tribunal de grande instance de Kinshasa – Gombe annonce « LA PROSPERITE ».

Au Sud-Kivu, un officier subalterne des FARDC a été condamné le week-end dernier à la peine capitale, par le tribunal militaire d’Uvira, siégeant en audience foraine. L’incriminé signale « RADIOOKAPI.NET » était poursuivi pour le meurtre de son épouse.  

Première comparution devant la Cour militaire de l’Ituri siégeant en matière répressive au premier degré d’un groupe d’officiers militaires poursuivis pour détournement présumé des effets militaires au profit d’un groupe armé, a constaté « l’ACP »

Dans la province de l’Ituri, « ACTU7.CD » nous apprend qu’un colonel FARDC impliqué dans une altercation à la barrière de Luna, à la limite entre les provinces de l’Ituri et Nord-Kivu hier dimanche a été placé en détention sur ordre de la hiérarchie militaire.       

D’après « 7SUR7.CD », cette altercation a fait cinq morts. Selon le capitaine Antony Mualushayi, porte-parole militaire du secteur opérationnel Sokola 1 au Grand Nord-Kivu, deux autres personnes ont succombé à leurs blessures. 

Dans le reste de l’actualité. Le Président Félix Tshisekedi et ses homologues évoquent la situation sécuritaire de la sous-région au sommet quadripartite d’Oyo. Selon « ACP », les quatre chefs d’état qui ont qualifié de salvatrice la mutualisation des forces armées de la RDC et de l’Ouganda en vue des opérations militaires conjointes, ont félicité cette initiative, avant de se réjouir des succès déjà remportés par les forces combattantes des deux pays. 

Marche d’endurance de la Garde Républicaine. D’après la présidence de la république, citée par « POLITICO.CD », cette marche de dissuasion a permis aux Grades républicains de montrer leur capacité à parer toute éventualité. 

Impayés depuis plusieurs mois, les députés provinciaux sollicitent l’implication de Sama Lukonde, rapporte « ACTUALITE.CD » qui signale que le Premier ministre a reçu samedi dernier une délégation de députés provinciaux, représentants les vingt-six provinces.

Politique avec cette lettre de Martin Fayulu adressée aux chefs d’états et de gouvernements participants au 35ème sommet de l’Union Africaine. Dans cette correspondance consultée par « AFRICANEWS », le Président de l’ECIDE, qui se considère toujours comme le Président élu de la RDC relève quelques situations alarmantes qui plongent déjà la RDC dans le chao. Il cite entre autres l’instauration, par le régime en place, d’un système dictatorial en violation de la constitution et de l’instrumentalisation du pouvoir judiciaire ; la tentative

d’instaurer un système de parti unique en créant l’Union sacrée de la nation…                           

Réagissant à la feuille de route du processus électorale « RADIOOKAPI.NET » indique que les organes techniques de la CENCO et de l’ECC ont encouragé le week-end dernier le Président de la république, le Parlement et le gouvernement à s’acquitter chacun en toute responsabilité de ses obligations afin de permettre à la CENI de mettre de mettre en œuvre son agenda électoral.   

Au regard du tableau interne peu rassurant, va-t-on vers un dialogue ? C’est la question que se pose « FORUM DES AS ». Pour éviter l’impasse qui profile à l’horizon avec l’aveu du Président de la CENI sur le manque de moyens financiers et l’absence de consensus développé par le tandem Fayulu – Muzito, des pourparlers entre protagonistes s’avèrent la voie royale pour trouver un modus vivendi. 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Médias societé Societe kinshasa