Revue du jeudi 20 octobre

Ouvrons cette revue de presse par cette nouvelle de l’ACP qui parle de la rencontre à Londres entre le président Félix Tshisekedi et le roi Charles III.
Il a eu un entretien de 50 minutes avec le Roi Charles III, Souverain de la couronne Britannique,mercredi au Palais de Buckingham,en marge de sa participation au « Africa Summit 2022 » à Londres. «Le Président Tshisekedi a demandé au Roi Charles III d’user de son influence au sein du Commonwealth et auprès du Rwanda en particulier pour faire cesser les actions de déstabilisation à l’Est de la RDC et promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité dans la région des grands lacs», selon la Présidence de la République.

Selon la radiokapi.net,M.Tshisekedi s’est réjoui de ce soutien et a réitéré l’engagement de la RDC à assumer pleinement son rôle crucial de « bouclier de l’humanité » face aux conséquences néfastes du changement climatique.
Au cours de cette rencontre, le Roi Charles III et le Président Tshisekedi ont partagé une vision commune sur l’importance l’Afrique et de la RDC en particulier dans la lutte contre le réchauffement climatique.
Actualité.cd note, par ailleurs, que Félix Tshisekedi a demandé ce mercredi au Roi Charles III « d’user de son influence au sein du Commonwealth et auprès du Rwanda en particulier pour faire cesser les actions de déstabilisation à l’Est de la RDC et promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité dans l’Afrique des grands lacs ».
La radiokapi.net revient à l’assemblée nationale où la motion de défiance contre le ministre des Transports, voies de communication et de désenclavement RDC, Cherubin Okende a été rejeté ce mercredi 19 octobre,après un long débat sur la pertinence et l’opportunité de cette motion, plusieurs députés l’ont jugé alimentaire, inopportune et non fondée.
D’après actualité.cd, les signataires de la motion affirmaient que ce membre du gouvernement « a montré ses limites ». Il lui reprochait, « son insensibilité aux recommandations de l’Assemblée nationale, son insubordination et son incapacité à exécuter et faire exécuter les décisions nettes et précises prises dans les différents conseils des ministres ».
7sur7.cd note par ailleurs que dans la salle de congrès, presque tous les élus du peuple y compris ceux de l’opposition ont voté à main levée pour le rejet de cette motion.
Pendant le débat, sur 37 élus qui devraient intervenir, une vingtaine de députés s’étaient déjà opposés à ladite motion pour faute de preuves et manque d’arguments valables tendant à éjecter ce ministre du gouvernement.

radiokapi.net se penche également sur la peine de dix ans de prison ferme contre Fiston Isambiro,l’un des membres du groupe de pression de la « Véranda Mutsanga » à Beni,requis par le ministère public ce mercredi 19 octobre.En effet, il a demandé à la cour militaire du Nord-Kivu,siégeant en matière répressive au second degré dans la ville de Beni, de confirmer cette peine prononcée par le premier juge.
Le ministère public a demandé à la cour de dire recevable et non fondé l’appel interjeté et de reconduire l’œuvre du premier juge en condamnant Fiston Isambiro à dix ans de prison ferme. Il a estimé que le prévenu s’était rendu coupable de plusieurs faits notamment, la menace d’attentat et la provocation à la désobéissance aux lois de la République.

Actu7.cd, de sa part, note que Filston Isambiro est poursuivi pour attentat et incitation à des manquements graves envers l’autorité publique, dix (10) ans de servitude pénale ont été requis contre cet activiste citoyen.
Le ministère public, dans son réquisitoire, a fait voir que rien n’était à reprocher à l’œuvre du premier jugement et a suggéré à la Cour militaire de condamner ce « célèbre militant » de la Véranda Mutsanga à dix (10) ans de prison ferme.

ACP revient sur la rencontre de ce jeudi qui opposera l’équipe de l’AS V.Club de la RDC à celle du Rail Club du Kadiogo (RCK) du Burkina Faso au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa, en match retour des 16èmes de finales de la Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *