Revue du jeudi 16 novembre.

Les préparatifs des élections du 20 décembre et les tueries de Malemba-Nkulu figurent à la Une des journaux parus jeudi 16 novembre à Kinshasa.

Le leader du parti Nouvel élan, Adolphe Muzito, se réjouit de voir sa proposition des débats entre candidats et sur un programme commun retenir, à ce jour, l’attention des acteurs politiques de tous bords, rapporte La Prospérité. « Il accueille favorablement l’idée des pourparlers francs et sincères au sein de l’Opposition, aussi bien pour le candidat Président que pour le Gouvernement qui sera issu de la majorité parlementaire avec comme préalable, l’élaboration d’une ébauche d’un programme commun », poursuit le quotidien.

Toujours au sujet du processus électoral, Le Potentiel relaie les assurances données mercredi, une fois de plus, par le président de la CENI, Denis Kadima :

« Le glissement ne fait pas partie de notredictionnaire, Il y aura bel et bien élections le 20 décembre 2023 ».

Malgré les multiples difficultés, « la CENI a travaillé dur pour franchir chaque étape inscrite dans son calendrier et ne s’est pas fermé à toutes critiques ou observations. Bien au contraire, elle s’est montrée réceptive et à l’écoute des parties prenantes. Elle a, à plusieurs occasions, montré sa bonne foi et se refuse d’être subjective. Tout ce que la CENI met en œuvre pour garantir la crédibilité, la transparence et l’inclusion du processus est fait par conviction », a déclaré Denis Kadima, devant les représentants des organisations de la Société civile.

Il a par ailleurs annoncé, selon l’Agence congolaise de presse, notamment l’acquisition des dispositifs électroniques de vote (DEV), les urnes, les isoloirs ainsi que les kits bureautiques et d’autres matériels sont en train d’arriver. Parlant du problème lié à la délivrance des duplicatas des cartes d’électeur, poursuit l’agence, Denis Kadima a fait savoir que la CENI avait reçu près de 400 imprimantes à jet d’encre.

Tueries de Malemba-Nkulu

Un autre sujet qui figure à la Une des journaux parus ce jeudi à Kinshasa porte sur les tueries enregistrées ces derniers jours à Malemba-Nkulu (Haut-Lomami).

Le bilan de ces tueries s’élève à 4 personnes mortes, après le meurtre d’un conducteur de moto. Les proches de ce conducteur de moto ont soupçonné des bandits qui, de leur avis, seraient ressortissants de l’espace Kasaï, note La Tempête des Tropiques, exigeant des poursuites judiciaires exigées contre les auteurs. Le journal signale déjà « l’arrestation du principal commanditaire par la police, qui continue à pourchasser les autres biens visibles sur les vidéos en profusion sur les réseaux sociaux ».

Pour l’instant, la situation sécuritaire à Malemba-Nkulu est sous contrôle des forces de l’ordre, a annoncé le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, Peter Kazadi, cité par Le Potentiel. Des enquêtes ont été ouvertes pour établir des responsabilités des auteurs appréhendés et d’autres activement recherchés par les patrouilles des Forces armées de la République démocratique du Congo et la Police nationale congolaise, selon le tabloïd.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights