Revue du jeudi 10 février

Revue du jeudi 10 février

0 0
Read Time:3 Minute, 21 Second

La Cour internationale de justice a condamné hier mercredi l’Ouganda à payer à la RDC 325 millions de dollars comme réparations pour l’invasion de ses troupes dans l’Est du pays. De ce montant, précise « OURAGANFM.CD », 225 millions de dollars concernent les pertes en vies humaines. 40 millions de dollars pour les dommages aux biens et 60 millions pour les dommages aux ressources naturelles. 

L’affaire, rappelle « RADIOOKAPI.NET », a été portée devant le tribunal pour la première fois en 1999 et en 2005, la Cour internationale de justice avait violé le droit international en occupant des parties de l’Ituri avec ses propres troupes armées dans la région pendant que le Congo avait violé le droit international. 

Procès Chebeya. La Haute cour militaire a clôturé hier mercredi l’instruction dans cette affaire. Selon « 7SUR7.CD », le Président de la composition a annoncé que les plaidoiries des parties au procès sont prévues le mercredi prochain. 

A l’audience du mercredi, « RADIOOKAPI.NET », rapporte que le policier Eric Kibumbe alias Saddam a, à cet effet, chargé le colonel Daniel Mukalayi, Christian Ngoy et le général Zelwa Djadjidja ainsi que le major Paul Mwilambwe dans ce double crime. Ancien garde du corps du colonel Daniel Mukalayi, Kibunge Saddam est celui qui aurait maitrisé les deux défenseurs des droits de l’homme dans l’opération de leur mise à mort.

Dans sa déposition, « ACP » rapporte que le brigadier en chef Eric Kibumbe, alias Saddam, a indiqué que le 01er juin 2010, il avait reçu deux appels pour un travail à faire à l’inspection générale de la police, l’un du colonel Mukalay et l’autre du major Christian Ngoy.  

Assassinat de Luca Attanasio, deux employés de l’ONU soupçonnés de négligence. Information à lire sur « OURAGANFM.CD » qui cite les médias Italiens. Selon ces médias, deux employés du PAM sont soupçonnés d’avoir omis par négligence de prendre les mesures de sécurité nécessaires pour protéger le convoi, selon une note du parquet de Rome.  

L’ONG Human Right Watch demande dans un communiqué parvenu hier mercredi à « RADIOOKAPI.NET », aux autorités de la RDC à mener une enquête approfondie sur le meurtre d’au moins 66 autochtones Iyeke dans le secteur de Bianga, du territoire de Monkoto, dans la province de la Tshuapa, en février 2021. 

Le Député national Josué Mufula, interpellé puis jugé en flagrance par la cour militaire de Goma, mardi dernier, a été libéré hier mercredi. Son collègue Juvénal Munobo l’annoncé sur son compte Twitter, consulté par « RADIOOKAPI.NET »

Evoquant le sujet, « ACTU7.CD » précise que le député national Josué Mufula bénéficie d’une liberté provisoire après une nuit passée au cachot de l’auditorat militaire. 

A en croire ses proches contactés « ACTU30.CD », cet élu national jugé en flagrance par la cour militaire pour, notamment « outrage à l’armée et incitation à la désobéissance vis-à-vis de l’autorité publique » a bénéficié de cette mesure, en attendant la décision de cette instance judiciaire qui interviendra ce vendredi 11 février prochain. 

Assiégé hier mercredi par les militaires armés, le député national Jean-Jacques

Mamba dénonce une séquestration gratuite sans aucune autorisation, ni mandat. Selon « OKAPINEWS.NET », ce cadre du MLC dénonce un règlement des comptes au sujet d’un dossier parcellaire. 

Affaire François Beya. « RFI » annonce d’autres arrestations. A en croire la radio mondiale, François Beya n’est pas le seul concerné dans cette affaire, car les enquêtes se poursuivent, des arrestations sont également prévues dans l’armée. Certains parmi les hauts gradés ne peuvent pas sortir du pays. Les services aux frontières sont saisis à cet effet, explique une autre source sécuritaire à ce média Français.  

Prétendu coup d’état, les sénateurs s’invitent au débat. Réunis hier mercredi à

Kinshasa, les sénateurs, membres de l’Union sacrée ont, selon « ELECTIONNET.COM », réaffirmé malgré la situation politique, sécuritaire de l’heure, leur soutien aux institutions de la république. 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Médias politique société Societe kinshasa