Religion: l’arrivée du prophète ivoirien Philippe Kacou à Kisangani divise !

Religion: l’arrivée du prophète ivoirien Philippe Kacou à Kisangani divise !

1 0
Read Time:1 Minute, 56 Second

L’avènement d’un autre prophète à Kisangani est pour bientôt. Le prophète ivoirien Philippe Kacou y est annoncé incessamment, un évènement qui divise radicalement les opinions des habitants du Chef lieu de la province de la Tshopo victimes de plus en plus des manœuvres des pasteurs, évangélistes, prophètes qui ont semé la confusion parmi les gens.

Des affiches annonçant la présence imminente de Philippe Kacou sont visibles dans certains lieux publics Boyomais appellant les hommes, les femmes et enfants à aller à sa rencontre.

Les adeptes du prophète

Plébiscité par ses suiveurs à travers toute l’Afrique le plus grand prophète divin après le Seigneur Jésus Christ, Philippe Kacou, estime, une certaine opinion populaire du milieu, réussirait sans doute à l’instar de Jules Mulindwa et tant d’autres à dépouiller certaines églises et autres mouvements religieux naissants comme des champignons dans la ville de leurs fidèles. Aussi à refroidir d’un coup leur grande foi d’autrefois.

Que vient faire exactement cet homme Philippe Kacou à Kisangani comme s’il n’y aurait pas des prédicateurs de l’évangile de Dieu dignes de leurs noms ? Aurait-il réussi un message particulier que les fils et filles de ce milieu victime de plusieurs troubles dans le passé n’ont jamais entendu ? Des réponses, ce serait donc pour bientôt à moins que l’homme divinement inspiré pour se retrouver à Kisangani renonce à sa venue.

Témoignant au sujet de lui même, Philippe Kacou avoue avoir réellement reçu une vision en 1993 alors qu’il n’a jamais été à aucune église dans le passé.

Il soutient avec fermeté que l’ange de Dieu lui aurait commissionné par un message à apporter à toute l’humanité au regard de Matthieu 25.6 et apocalypse 12:14.

Philippe Kacou déclare être venu à la conversion le 24 avril 1993 ( Daniel 10:4-11)

Dans sa vision, il se serait vu debout sur le sable de la mer. Ensuite, il aurait été emporté sur le sommet d’une montagne avant de revenir sur le même endroit et de nouveau emporté à un endroit..

Après quoi, il aurait vu un vieux camion comme celui des militaires sortir des profondeurs de la mer roulant derrière lui. Ayant jeté un regard en arrière, il aurait vu que toutes les personnes à bord étaient vivantes. Ce seraient des femmes dont l’une serait métisse.

Affaire à suivre.

Philippe Dephill Lipo

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Religion société