RDC : MILRDC présente à ses membres les résolutions des états généraux de la Communication et des Médias

RDC : MILRDC présente à ses membres les résolutions des états généraux de la Communication et des Médias

0 0
Read Time:2 Minute, 24 Second
Israël Mutala, Président de MILRDC

L’association des Médias d’Information en Ligne de la RDC (MILRDC) a organisé un atelier de restitution à l’intention de ses membres sur les résolutions proposées lors des états généraux de la Communication et des Médias (EGCM) organisés du 25 au 28 janvier dernier par le ministère de la Communication et des Médias.

Cette réunion de restitution s’est déroulée ce lundi 28 février 2022 à Kinshasa, au Centre Culturel du Collège de Boboto, soit un mois après l’organisation de ces EGCM.

A en croire Israël Mutala, Président de MILRDC, la Commission Viabilité économique, l’une des trois Commissions au sein desquelles les débats étaient menés, a proposé 57 résolutions sur les 80 sorties de ces travaux.

« Parmi les résolutions importantes à court terme, la refonte de l’arrêté interministériel sur les droits, taxes, redevances dûs à l’Etat qui taxait de manière exorbitante la presse numérique et qui plus est deux fois », lit-on dans le communiqué de presse de cette organisation des médias en ligne en RDC dont une copie est parvenue ce lundi à Zoom-eco.net.

Le communiqué fait savoir également que la question d’un fonds de roulement d’au moins deux ans que doivent avoir les entreprises de presse avant leur création, traditionnelle ou numérique, a fait l’objet d’un débat.

Il était également question, durant cet atelier, d’apporter des plus amples explications concernant la création d’un fonds de garantie des médias.

« Ce fonds a été créé pour faciliter l’accès au crédit aux entreprises de presse. Et ce fonds est là pour servir de caution en cas d’échec à rembourser un crédit contracté dans une banque commerciale pour financer un projet bancable. Le fonds de garantie sera là donc pour couvrir le défaut de paiement d’une entreprise de presse », explicite ce communiqué.

La Commission des lois et réformes, l’autre Commission parmi les trois dans lesquelles les débats des travaux des EGCM étaient menés, a fait savoir durant cette séance de restitution que les résolutions durant les EGCM sont allées dans le sens de renforcer la régulation, l’auto-régulation et la co-régulation.

« Pour avancer sur ce sujet (régulation, auto-régulation et co-régulation, ndlr), les EGCM ont pris la résolution de convoquer un congrès de l’UNPC… ».

« Pour l’émergence d’un nouvel écosystème des médias, MILRDC appelle à la mise en place rapide d’un Comité pour le suivi de Résolutions des EGCM », poursuit-on dans ce document.

Rappelons que ces travaux avaient pour objet de proposer des réformes touchant au régime juridique des médias en général, de la presse en ligne en particulier, au statut du journaliste et à la dépénalisation des délits de presse surtout.

Cet atelier a été organisé grâce à l’appui de la RAWBANK.

Zoom Eco

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Communication Médias societé Societe kinshasa