RDC : Les forces patriotiques d’autodéfense à la porte de Rutshuru centre sans renforts des Fardc.

les forces d’autodéfense

Les résistants patriotes du mouvement MPA dirigé par Luc Safari ont attaqué plusieurs positions des rebelles du M23 sur l’axe Kiwanja ishasha précisément dans les localités Ngwenda et Kinyandonyi à 10km au Nord de Rutshuru centre.
Plusieurs positions, une vingtaine de localités dans 3 Groupements dont Binza, Busanza et Bukoma sont sous contrôle des combattants Patriotes.
Ces combattants patriotes d’autodéfense sont à la porte de Rutshuru, centre QG du M23 .

Selon la société civile du Nord Kivu qui livre cette information, à Kitshanga, il ya eu des affrontements vers 5h entre les Fardc et les terroristes du M23.

Manque d’appuis militaires

Cependant, la société civile reste très préoccupée par l’inefficacité des Fardc et dresse ce bilan sombre en ces termes :

Qu’est-ce qui pourrait justifier l’inefficacité des Fardc face à l’occupant et envahisseur plus modeste en taille et en ressources ?

À ces jours, le RCD-CNDP-M23-RDF-UPDF Rwanda et Ouganda, occupe 3 territoires sur les 6 que comptent la province du Nord-Kivu.

Pour justifier son inefficacité face aux troupes du RCD-CNDP-M23-RDF Rwanda et Ouganda, l’armée annonçait, le retrait stratégique sous prétexte d’éviter les pertes en vies humaines des civils avant de rajouter que les Fardc s’organisent pour lancer l’offensive, afin de reconquérir les localités perdues.

Les jours passent, c’est les troupes ennemies qui ont avancé jusqu’à asphyxier depuis bientôt deux mois, la ville de Goma.

Faut-il encore croire en une offensive majeure, ou dans la possibilité d’une victoire militaire contre les envahisseurs et occupants du RCD-CNDP-M23-RDF-UPDF Rwanda et Ouganda ?

Peu probable tant qu’il n’y a pas une réelle volonté d’agir pour tout changer et remettre à plat dans l’armée:

« Il faut le reconnaître que notre armée est davantagée sur le plan de la technologie militaire (renseignements, canons, chars, avions de chasse, hélicoptères de combat, …)et surtout le manque criant de la motivation (détermination) de nos forces à intégrer pourquoi elles se battent contre les occupants du RCD-CNDP-M23-RDF-UPDF Rwanda et Ouganda ?, s’insurge la société civile du Nord Kivu avant de poursuivre :

Face à cette impasse et surtout l’enlisement du conflit, qui ont des conséquences politiques, sécuritaires, économiques et humanitaires en RDC comme au Rwanda, les autorités de Kinshasa comme celles de Kigali sont essoufflées voire épuisées dans l’opinion de leurs pays respectifs des conséquences de la guerre, d’où, elles veulent négocier pour y mettre fin bien que la majorité des Congolais sont contre les négociations avec les occupants du RCD-CNDP-M23-RDF-UPDF Rwanda et Ouganda.

Les Congolais ne veulent que le retour au Rwanda-ouganda des occupants du RCD-CNDP-M23-RDF-UPDF Rwanda et Ouganda.

Les défaites consécutives et humiliantes des Fardc face à un ennemi du RCD-CNDP-M23-RDF-UPDF Rwanda et Ouganda, bien plus modeste en taille et en ressources, c’est une situation absolument paradoxale qui reflète la réalité cachée d’une armée composée d’étrangers, non structurée et réformée et l’affairisme de hauts gradés depuis plusieurs années.

Cela fait 25 ans que la direction du commandement militaire est totalement incapable d’organiser et de professionnaliser l’armée afin qu’on obtienne des résultats et mettre fin aux multiples agressions des armées rwando-ougandaises, zambiennes et angolaises y compris de différents groupes armés du Rwanda, Ouganda et du Burundi:

« N’ayons pas peur des mots de dire, l’armée est en déclin et il faut la reconstruire en tenant compte des défis actuels et futurs afin qu’elle soit en mesure d’assurer la sécurité et la protection de nos compatriotes et nos frontières, y compris de poursuivre les envahisseurs jusque dans leurs pays », déclare t-elle.

La structure de commandement militaire des Fardc depuis des années, est inefficace et est marquée par la culture d’affairisme, de corruption, de détournement, du gonflement d’effectifs des unités pour s’enrichir davantage illégalement, ont conduit l’armée, à une série de défaites et négociations consécutives humiliantes avec les envahisseurs et occupants du RCD-CNDP-M23-RDF-UPDF Rwanda et Ouganda, bien plus modestes en modeste et en ressources que la République Démocratique du Congo.

Le gouvernement de Kinshasa doit appeler les Congolais d’intégrer aujourd’hui, demain et pour les générations futures, la notion d’une guerre bien plus longue que prévue face aux occupants et agresseurs du RCD-CNDP-M23-RDF-UPDF Rwanda et Ouganda, même s’il y a des négociations.

Une guerre plus longue signifie aussi de puiser chaque année dans le réservoir des jeunes actifs pour intégrer l’armée – débarrasser le commandement militaire de hauts gradés affairistes, traîtres et corrompus – moderniser la technologie militaire…

Il faut que dans les années à venir, la République Démocratique du Congo, dégonfle l’orgueil démesuré du chef terroriste Paul Kagame et du Rwanda-ouganda pour les faire payer leur folie criminelle et le pillage des minerais commis en RDC depuis les années 1997 jusqu’à ces jours.

Si la République Démocratique du Congo, s’organise et met du sérieux, on va gagner contre le rwanda-ouganda tôt ou tard car la victoire est et restera la nôtre.

Même si depuis plusieurs années, les occupants et envahisseurs du RCD-CNDP-M23-RDF-UPDF Rwanda et Ouganda, contrôlent des pans entiers dans la province du Nord-Kivu, la République Démocratique du Congo, doit absolument reconquérir chaque pouce de son territoire.

Oui, la guerre est et restera plus longue que prévue face à l’envahisseur rwando-ougandais.

GM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *