RDC: Les FARDC mettent la main sur le chef de la milice maï maï kyandenga allié aux ADF

Le porte-parole de l’armée congolaise Anthony Mualushayi a fait savoir à l’opinion tant nationale qu’internationale, l’arrestation du chef de maï maï kyandenga le jeudi 15 février 2024 à l’ouest de Biakato, dans la chefferie de Babila babombi.

Les forces armées congolaises ne ménagent aucun effort pour mettre hors d’état de nuire les chefs des guerres qui sèment troubles et désolations dans la partie Est du pays.

C’est dans le cadre de l’opération sokola 1 que l’armée régulière a réussi à neutraliser le chef de cette milice. Les sources dignes de foi renseignent que c’est pour la deuxième que les FARDC mettent la main sur les chefs de cette milice, le premier à être arrêté était Kambale Matabishi, le 18 septembre 2022. Celui qui vient d’être appréhendé était son successeur à la tête de cette mutinerie.

Le maï maï « kyandenga » est une milice de Matabishi qui est active entre le Nord-Kivu et l’Ituri où les ADF font régner la terreur.  Rappelons que ce groupe est responsable de 15 milles morts dans les territoires de Mambasa, Irumu et Beni. 

R. Mutshima.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *