RDC: la veuve Ne Muanda Nsemi n’est pas morte !

Alors qu’elle porte encore le deuil de son cher Zacharie, madame Lubondo, la veuve de Ne Mwanda Nsemi est précipitée par le commun des mortels dans l’au delà. Elle serait, elle aussi, morte quelques jours seulement après son mari. Fakenews ! La pauvre femme est bien vivante.

Sauf que, quelques heures après le décès de son mari, Zacharie Badiengila, plus connu sous le nom de Ne Muanda Nsemi, chef spirituel du groupe politico-religieux Bundu Dia Mayala, madame Lubondo se trouverait dans la rue.

D’une part, quelques personnes membres de famille du défunt dont l’une des nièces de Ne Muanda Nsemi, ont commencé à dénoncer la veuve Lubondo, affirmant qu’elle n’avait jamais voulu d’eux du vivant de leur oncle paternel. Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, elle dénonce le fait que la veuve Lubondo se soit faite entourer que de ses proches.

D’autre part, le président de Bundu dia Mayala de Madimba, au Kongo central, dénonce, sur les ondes de Top Congo, l’envahissement du domicile de Ne Muanda Nsemi, ce qui aurait mis en insécurité Mme Lubondo, parce qu’elle serait accusée d’être à la base de la mort de Zacharie Badiengila.

Le Représentant de BDM Madimba exige ainsi l’autopsie du corps de Ne muanda Nsemi et la publication de tous rapports médicaux issus de tous les centres où le défunt s’est fait soigner, pour connaitre les causes de son décès, afin d’éviter d’accuser qui que ce soit d’être à la base de la mort de Zacharie Badiengila. Il demande au gouvernement de la République d’exiger ces rapports médicaux, étant donné que certains dissidents de BDM malintentionnés ont envahis la résidence de Ne Muanda Nsemi et son épouse légitime s’est vue en insécurité et se retrouve dans la rue.

Don Petit N’Kiar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights