RDC: La SNEL annonce la remise en service du G23, un souffle nouveau pour l’Électricité à Kinshasa

 

La Société Nationale d’Électricité (SNEL SA) vient de marquer un tournant décisif dans sa quête d’un approvisionnement énergétique stable et durable. Elle  annonce , en effet, la remise en service du groupe G23 de la centrale hydroélectrique d’Inga 2.

Après près de deux mois d’indisponibilité, cette véritable locomotive de l’énergie est de retour, apportant avec elle un précieux surplus de 90 MW, un véritable bol d’air frais pour Kinshasa et ses habitants.

L’opération, menée avec succès à 12h32 TU, a nécessité des travaux conséquents de réparation au niveau du palier turbine et du remplacement des garnitures d’étanchéité sur les pots supérieurs des aubes directrices 4, 18 et 26.

La SNEL SA a ainsi prouvé sa capacité à relever les défis techniques les plus complexes, garantissant la performance optimale de ses infrastructures.

La remise en service du groupe G23 propulse Inga 2 à une puissance accrue, avec désormais six groupes opérationnels, assurant une production électrique accrue et une meilleure gestion des fluctuations de la demande.

 

« Ce succès marque une étape cruciale dans notre engagement envers un avenir énergétique plus stable et fiable», souligne le Directeur des Opérations de la SNEL SA.

« La SNEL SA est déterminée à poursuivre ses efforts de réhabilitation et de modernisation de ses installations pour garantir un approvisionnement électrique continu et de qualité à l’ensemble de la population.» renchéri t-il.

L’impact positif de cette renaissance de l’énergie est déjà perceptible à Kinshasa. Les habitants de la capitale constatent une amélioration sensible de la fourniture d’électricité dans la plupart des quartiers. Une lueur d’espoir s’allume enfin sur la ville, signalant un changement majeur dans la vie quotidienne des Kinois.

La SNEL SA appelle également ses clients à jouer un rôle crucial dans la pérennisation de ces efforts en s’acquittant régulièrement de leurs factures. La régularité des paiements est un facteur déterminant pour permettre à la SNEL SA de faire face aux nombreuses charges d’exploitation et de poursuivre ses investissements dans le secteur énergétique.

 

L’histoire de la centrale d’Inga 2 s’écrit aujourd’hui avec un nouveau chapitre, celui de la renaissance. Cette réussite est le fruit d’un travail acharné et d’une volonté inébranlable de la SNEL SA de répondre aux besoins énergétiques d’une population qui aspire à un avenir plus lumineux et plus performant. La SNEL SA, c’est l’énergie au service du développement de la République Démocratique du Congo.

Glad NGANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights