RDC: Kabila-Tshisekedi semper!

Encore et toujours

L’ancien chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange vient de commémorer ses 50 ans d’âge le jeudi 3 Juin dernier avec sa soeur jumelle Jeanette. Plusieurs manifestations dont des messes d’actions de grâce lui ont été réservées sauf que l’on n’a pas vu l’intéressé fêter. Aucune image de ce grand événement n’a filtré.

Heureux anniversaire au Raïs

Les congolais ont été alors surpris du communiqué publié officiellement par la cellule de communication de la Présidence annonçant le souhait d’un heureux anniversaire du couple Félix-Denise au Rais et ancien allié de Félix Tshisekedi dès son accession au pouvoir à travers le Fcc-Cash.

Deux alliés de taille

Et à l’opinion de se poser la question si les deux vieux partenaires seraient toujours ensembles? Oui, rétorque un habitué des grands salons.

Même système de jeu

Les preuves pour établir les bons rapports qui existent et qui sont bien entretenus sont légions mais on peut s’arrêter à quelques unes, rassure ce fin limier.

Les loups ne se mangent pas entre eux

Depuis le soit disant fin de la coalition Fcc-Cash, Joseph Kabila continue à émettre son point de vue sur la gestion du pays. Rien n’a changé dans la composition du gouvernement pour des ministères où Kabila voudrait toujours avoir une attention particulière bien qu’il a cédé quelques uns. Le Raïs a pu garder les ministères de la Défense nationale, des Infrastructures et autres où il a pu placer ses pions, pour ne citer que ceux là à titre illustratif.

Lors de son dernier séjour en France où la presse lui a posé la question de savoir ce qu’il pense de Kabila, Félix Tshisekedi a répondu aisément que ce dernier était libre de vaquer librement à ses occupations. Le fin limier signale aussi que les deux hommes se sont concertés avant le lancement de l’Etat de siège et auraient désigné ensembles les deux gouverneurs militaires. Plus loin, notre fin limier n’a pas hésité à affirmer que le sort de Vital Kamerhe serait l’oeuvre de ces deux grands alliés. Pour l’instant, les deux seraient à l’oeuvre pour le toilettage des personnes à placer à la tête des entreprises de l’Etat: » Toute nomonation ou désignation au sein de toutes les institutions de l’Etat même le Parlement passent aussi par Joseph Kabila qui sait qui est qui dans ce pays. Le reste c’est du folklore à consommer dans les réseaux sociaux », a-t-il conclu. L’autre preuve est qu’alors que ses anciens collaborateurs ont perdu le sommeil traqué matin et soir par l’IGF, JKK se la coule douce dans sa somptueuse citée de Kingaakati et roule bonnement à moto durant la nuit dans les de Kinshasa avec son ami Barnabe Kikaya Bin Karubi.

Ainsi, seul le modus operandi a changé dans la façon de diriger le pays: plus question de laisser les immatures de la coalition Fcc-Cash de continuer à faire trop des bruits sans maîtriser les vrais enjeux en face. Tout se passe désormais loin des cacophonies de la cité alimentées par les Jean Marc Kabund, Augustin Kabuya du côté Cash et les Shadari, Ferdinand Kambere Nehemie Mwilanya du côté Fcc. Joseph Kabila se battrait pour le maintien de Félix Tshisekedi au pouvoir après 2023. Pour lui, le fils d’Etienne Tshisekedi est l’homme idéal à préserver et un bon acolyte prêt à tout faire. L’autre preuve et pas la moindre selon notre fin limier est le rejet par Félix de tous ceux qui ont combattus avec son père. L’Udps se retrouve dans la rue et n’existe que de nom, les vrais acteurs sont payés à monnaie de singe comme Me Jackmin Shabani et autres.

Kabila et Tshisekedi forever!

Sam Nzita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.