RDC: Félix Tshisekedi prône la mise en oeuvre d’un plan de développement de territoires.

Le deuxième conseil des Ministres du nouveau Gouvernement Sama Lukonde sous la présidence du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo, de ce vendredi 7 mai, a tourné autour d’un point important en rapport avec la gestion des Entités Territoriales Décentralisés, ETD. Le président de la République envisage de doter ces Entités Territoriales Décentralisées d’un budget qui leur permette de financer certains projets. Il s’agit notamment de la construction d’infrastructures de base, des routes de desserte agricole et des stations d’adductions d’eau. Il lance, ainsi, un appel aux membres du gouvernement de l’Union sacrée de la Nation pour y contribuer.
.

Provinces, reflet du sous-développement

En effet, l’état de sous-développement des territoires reflète à suffisance l’image de l’ensemble du pays. Ce qui se traduit par le faible classement du pays.

En 2019, la valeur de l’Indice de Développement Humain ( IDH) de la République Démocratique du Congo s’établit à 0,480 plaçant ainsi le pays dans la catégorie « développement humain faible » et au 175 ème rang parmi 189 pays et territoires.

Aussi, la République Démocratique du Congo dispose un plan national stratégique de développement (PNSD) qui va de 2017 à 2021.

Le PNSD s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la vision pour le développement et l’émergence du pays à l’horizon 2030, tracée par le Président de la République en 2011.

Il constitue une opportunité de transcrire, dans un cadre programmatique cohérent de développement du pays, sa vision et ses ambitions d’émergence à la hauteur de ses potentialités et ses défis de développement humain.

Avec la volonté exprimée par le Chef de l’Etat congolais de développer les territoires, le PNSD servira de boussole pour guider les membres du Gouvernement à concrétiser cet engagement.

Il faudra aussi des moyens conséquents et surtout une bonne dose de volonté politique pour y arriver.

C’est pourquoi Félix Tshisekedi a encouragé les membres du Gouvernement à y contribuer.

Ainsi, le Chef de l’Etat est décidé à booster l’économie de ces entités par des financements à impact visible.

Sam Nzita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.