Site icon SPHYNXRDC

RDC : André Lite triomphe à Wamba

André Lite devant devant la population

Alors que ses détracteurs le donnaient pour mort politiquement après sa renonciation surprise au mandat parlementaire obtenu aux dernières législatives de 2018; André Lite a triomphé à wamba-centre ,le samedi 18 décembre dernier . Selon nos fins limiers surplace , le mieux élu des élus de la grande orientale a été pris en charge dès la traversée de la rivière Nepoko qui serpente ce territoire . Un mouvement spontané des populations en liesse alertées visiblement par les passants qui le précédaient à différentes étapes jusqu’à son entrée au quartier Bakombese /Adumana où il est était quasi impossible de le repérer dans la procession qui l’a conduit jusqu’au carrefour qui est en contiguë au bureau du territoire de Wamba vers la route principale qui mène à la fois en Ituri et à la Tshopo.

vue d’ensemble de l’assistance

.
Interrogé au sujet de cette liesse populaire , André Lite visiblement ému,attribue son succès à Dieu qui lui a confié « une mission dont on ne tardera à voir les résultats dans les jours à venir » ,a-t-il indiqué.

Au sujet de la hargne dont il est victime de la part de politiciens nés de la dernière pluie dans les circonstances peu enviables dont on se passe, « c’est dans l’ordre naturel des choses. Pas plus « , a-t-il renchéri.

André Lite, le Messi de Wamba


C’est ainsi que réagissant à une interpellation de la foule s’agissant du stade DURUNGA qui porte le nom de son arrière-grand-père qu’il avait depuis lors décidé de construire avec sa poche, LITE s’est voulu rassurant en ce qu’il ne va pas se laisser voler un projet dont il est géniteur. Que ceux qui sont instrumentalisés contre sa personne se le tiennent pour dit. Il est prêt à faire face à toutes leurs provocations avec tout Wamba qui le porte sinon toute la province du Haut-Uélé. Un homme averti en vaut deux ,dit-on.

un leader selon le cœur de Dieu


Ce meeting de vérité auquel ont assisté des dizaines des milliers de personnes venues de tous les quartiers de Wamba constitue un indicateur à prendre au sérieux par les rivaux de »mubedele »entendez le nouvel homme. Décidément, le rendez-vous est pris pour les joutes électorales à venir en territoire de Wamba. On peut déjà gager qu’elles seront interdites aux cardiaques tant le nouvel arbitre à la tête de la CENI ne fera plus partie du camp d’en face. Wait and see !

Don Petit N’Kiar

Quitter la version mobile