Rdc- Albinisme et société : Véronique Lemba confirmée Médecin !

Docteur Véronique Lemba

L’ordre des Médecins de la province de la Tshopo avait procédé le lundi 17 mai 2021 la cérémonie de la prestation de serment de nouveaux médecins admis à cette corporation professionnelle des hommes et femmes en toge blanche.

Parmi les assermentés, figure Docteur Véronique Lemba, une jeune femme atteinte d’albinisme ayant terminé terminé ses études académiques à l’Université de Kisangani en 2020.

Intelligente, brave et déterminée, Vero avait réussi à mettre d’accord le jury caustaud constitué pour évaluer ses connaissances médicales acquises pendant près de 8 ans à l’Université. Ce qui lui avait valu d’être proclamé Médecin.

Ainsi, Docteur Vero avait sans conteste fait un exploit dans une filière d’études universitaires où nombreux ne donneraient pas de chance à un individu de sa couleur de la peau , et ce, au regard de nombreuses représentations sociales de l’albinisme en Afrique noire.

Devenue médecin, Véronique Lemba avait rendu hommage à juste titre à ses propres parents pour l’encadrement tous azimuts dont elle bénéficie d’eux. Un exemple que le belle demoiselle à peau immaculée demande aux autres parents qui regarderait l’albinisme à l’envers de suivre.

De la maternelle à l’Université, Docteur reconnait avoir toujours encaissé des insultes, des injures, des regards accusateurs et moqueurs, des brimades…, mais tous ces actes odieux n’ont jamais anéanti son objectif scolaire, celui de devenir celle qu’elle est désormais aujourd’hui : Médecin assermenté.

À l’endroit de ses semblables personnes atteintes d’albinisme, la jeune médecin exhorte à se montrer combatifs et battants dans une société africaine où l’hospitalité ne semble pas un droit de cité des personnes de leur condition génétique.

Au fait, à travers la personne du Docteur Véronique, il est aisé d’admettre que l’albinisme n’a jamais été un handicap incapacitant. Une personne sans mélanine mise dans des conditions ambiantes de travail peut faire l’exploit.
Pour Vero, la personne atteinte d’albinisme est une personne normale. Son anomalie génétique n’a jamais influé sur ses aptitudes physiques et ses capacités intellectuelles.

 » Je dois beaucoup apprendre pour être performante et pour bien exercer mon métier médical  » avait conclu Vero Lemba. Et de renchérir que c’est désormais pour elle un devoir sacré de faire bénéficier son savoir et son savoir-faire à ses frères et soeurs attentes d’albinisme en quête de Santé.

Prête à servir la société

Il sied de souligner Docteur Véronique Lemba est la toute première personne atteinte d’albinisme et la seule à ce jour à étudier et terminer des etudes à la Faculté de Médecine de l’Université de Kisangani, un alma mater qui a commencé à organiser des etudes de Médecine depuis 1983.

Philippe Dephill LIPO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.