Projet de développement des 145 territoires: Sama Lukonde gagne l’adhésion des députés provinciaux(vidéos)

Projet de développement des 145 territoires: Sama Lukonde gagne l’adhésion des députés provinciaux(vidéos)

0 0
Read Time:4 Minute, 7 Second

Lors de la clôture de l’atelier de sensibilisation, d’information et d’appropriation du Programme de développement des 145 territoires , le Premier Ministre Sama Lukonde a sollicité un soutien sans faille des députés provinciaux. Ce qui est fait.

Kinshasa, le 20 mars 2022.

Ouvert samedi par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, l’atelier d’information et d’appropriation du programme de développement à la base des 145 territoires, organisé au profit des députés provinciaux venus de toutes les 26 provinces de la RDC, a été clôturé ce dimanche par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, représentant le président de la République. 

Durant deux jours, les députés provinciaux ont bénéficié d’une mise à niveau et des informations importantes sur le contenu programmatique du programme, de son coût, ses sources de financement ainsi que sur la volonté manifeste du Gouvernement de la République de faire les choses dans une nouvelle approche de redevabilité.

Les élus locaux ont également reçu des informations sur les investissements priorisés pour leurs provinces, territoires et secteurs respectifs.

Dans son mot de clôture,  le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde s’est réjoui du fait que les élus locaux ont pu bénéficier de connaissances du cadre institutionnel, du Plan et des mécanismes de mise en œuvre par les agences d’exécution.

A en croire le Chef du Gouvernement, cette architecture de mise en œuvre sera renforcée par les différentes recommandations telles que formulées dans le rapport final de ces assises.

Tout en rassurant les élus locaux sur la mobilisation des ressources par le Gouvernement pour soutenir ce projet, le Premier Ministre a appelé les députés provinciaux à faire un choix judicieux lors des prochains scrutins des gouverneurs des provinces pour favoriser la stabilité des institutions provinciales en vue d’assurer le succès de la mise en œuvre du programme de développement des 145 territoires. 

« Je tiens à vous rassurer que que mon gouvernement, et sous l’impulsion de son Excellence Monsieur le Président de la République, déploiera tous les efforts pour mobiliser et rendre disponible ces ressources dans les meilleurs délais. Le Gouvernement, sous mon leadership, prend également l’engagement de mitiger tous les risques de mise en œuvre identifiés dans le programme et sera intransigeant en matière de transparence, de traçabilité, d’efficience et de contrôle afin de garantir la redevabilité envers nos populations », a déclaré le Chef du Gouvernement.

Enfin, le Premier Ministre a invité les députés provinciaux à ne ménager aucun effort pour soutenir ce gigantesque projet. Les membres du Gouvernement central et ceux des gouvernements provinciaux concernés par ce programme ont été aussi sensibilisés.

 « Je profite de l’occasion pour inviter les députés provinciaux à soutenir la mise en œuvre et faire le meilleur usage possible de ce programme afin de donner plus de lisibilité au processus de lutte contre la pauvreté et la réduction des inégalités entre les différents couches de nos populations. Ainsi, nous allons ensemble contribuer, par la volonté et la synergie de nos efforts, à développer notre pays, la République Démocratique du Congo en commençant par nos territoires. 

J’invite également les Ministres du Gouvernement Central impliqués dans ce processus et les gouvernements des provinces à ne ménager aucun effort pour que la mise en œuvre de ce programme soit un succès sans précédent », a lancé Jean-Michel Sama Lukonde.

Le rapport final des travaux lu par le Dircaba du Premier Ministre, Eddy Ntambwe, indique des prévisions chiffrées de ce programme de développement à la base des 145 territoires.

 Il s’agit principalement des projets d’investissement ci-après :La réhabilitation et/ou l’entretien des 38.936 Kms de route et 444 ouvrages d’art ; 418 mini centrales solaires et 471 Kms d’éclairage public ; 3.071 forages et 447 de sources d’eau aménagées ; 238 marchés modernes ;145 bâtiments administratifs dans les Chefs-lieux des territoires et 636 bâtiments administratifs dans les Chefs-lieux des secteurs ;1.450 logements du staff dirigeant des territoires en raison de 10 dans chaque chef-lieu ;788 centres de santé et 1.210 écoles à construire et/ou à réhabiliter et à équiper ;500.000 producteurs locaux à structurer, à professionnaliser par filière porteuse à raison de quatre filières par territoire ; 4.340 équipements agricoles de production, de traitement et de transformation à acquérir pour développer les champs collectifs de 75 hectares par filière par territoire, soit un total de 43.000 hectares à emblaver pour les 145 territoire ; 500.000 tonnes d’intrants et de semences à distribuer aux producteurs et ménages locaux agricoles ;

 un système inter opérable d’information géo-référencée de suivi du PDL-145T à acquérir et à mettre en place.

Le coût total de ce programme selon ce rapport, est évalué à 1,660 milliard de Dollar américain. Par principe d’équité territorial, une moyenne de 10 millions de Dollar a été accordé à chaque territoire pour prendre en compte les différents types d’investissements précités selon les priorités.

Cellule de communication de la Primature.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Administration Aménagement du territoire Economie Éducation Energie Environnement Finances Infrastructures politique Santé sécurité société Societe kinshasa