Procès Bukanga Lonzo: bye bye 2023 ! 

Alors qu’elle était décidée à en finir avec le procès Bukanga Lonzo, la Cour constitutionnelle vient comme dans un film « twist ending », comprendre par un dénouement inattendu, prendre tout le monde de court en décidant de renvoyer à mars 2024 ce procès.

Mettant en cause, l’ancien Premier ministre Matata Ponyo et ses coaccusés pour détournement présumé des fonds du projet de parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo, la Cour s’est donnée cette prolongation pour se permettre de se concentrer exclusivement sur les contentieux électoraux qui l’attendent.

« La Cour ne peut pas empiéter ou perturber son exercice normal et constitutionnel pendant la période électorale. Tout le monde sait que juste après les élections, la Cour entre dans un processus de contentieux des résultats qui prend officiellement fin le 11 mars 2024. Passé cette étape-là, la Cour va reprendre son cours normal et le rendez-vous est fixé au 18 mars 2023 », a déclaré le président de cette institution, Dieudonné Kamuleta.

Cette décision est un grand ouff de soulagement pour Matata Ponyo, candidat à l’élection présidentielle, il dénonçait le fait que sa poursuite visait à l’écarter de la course à la magistrature suprême.

Principal accusé de l’affaire Bukanga Lonzo, l’homme à la cravate rouge est accusé d’avoir détourné plus de 110 millions dans le projet Bukanga-Lonzo et plus de 85 millions dans celui lié à la construction du marché international de Kinshasa.

Le président du LGD a pris part ce lundi 13 novembre au cadre de concertation CENI- candidat président à l’hôtel Hilton.

NGK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights