Prévision Budgétaire 2023-2024: Ce combat de François Kabulo pour les sportifs

Ne ménageant aucun effort pour rehausser un chiffre important pour son secteur, le ministre des sports et loisirs Francois-Claude Kabulo Mwana Kabulo s’est présenté, le samedi 11 novembre 2023 devant la Commission Ecofin du Sénat en marge de la seconde lecture de la plénière de l’élaboration de la prévision budgétaire.

Le patron du sport Congolais a exigé l’augmentation du budget alloué à son ministère. Claude Kabulo a insisté sur le fait que les besoins des sports sont multiples et bien plus important, cela impact le développement du pays, il est donc impérieux que ces derniers soient pris sur un plus grand diapason dans l’établissement d’une prevision budgétaire.

Le budget de sport doit être revu à la hausse, pour François Kabulo, il doit atteindre 30 millions dollars soit 21 millions de plus que le précédent qui était chiffré à 9 millions pour ne plus dépasser à chaque fois la prévision budgétaire.

« C’est un montant qui n’est pas suffisant, mais c’est mieux que 9 millions. Ça peut nous aider parce que le sport est toujours en dépassement », a martelé François Kabulo.

Cette démarche du Ministre des sports s’inscrit dans une logique
de permettre au pays de Félix Tshisekedi d’engranger au mieux les projets sportifs et de surcroît, une excellente préparation pour la participation des athlètes lors des Jeux Olympiques de Paris 2024, l’Organisation des Jeux congolais pour la première fois depuis 1949, l’anniversaire du cinquantenaire du combat entre Mohamed Ali et Georges Foreman, la CAN de Handball, ainsi que d’autres compétitions qui permettront à la jeunesse d’éclore son talent et révéler le grand vivier que possède la RDC. Tout cela pour redorer l’image de marque de la RDC au travers les sports.

C’est en grand optimiste que
François Kabulo sort de ces échanges avec les sénateurs. In fine, il lance un appelle à considérer avec un grand intérêt ce que peut engendrer leur avis favorable sur la question, la communauté sportive embrasse l’initiative du numéro du ministère des sports et salue ce premier pas qui serait significatif pour le développement des sports dans le pays, puisque les sports et les moyens financiers marchent des paires

NGK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights