Site icon SPHYNXRDC

Présidentielle 2023: la candidature de Moïse KATUMBI réceptionnée à la CENI

« Ma candidature vise à restaurer l’intégrité de notre territoire, la grandeur de notre pays et à redonner sa dignité, sa fierté au peuple congolais en cultivant le sens de la réussite et de la responsabilité » (Moïse KATUMBI)


Le dossier de candidature à la présidentielle du 20 décembre 2023 de Moïse KATUMBI, représenté par Hervé DIAKESE, porte-parole de son parti Ensemble pour le République, a été reçu au Bureau de réception et traitement des candidatures (BRTC), situé au siège de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

En vue de se conformer aux prescrits de la loi électorale, le mandataire du candidat Président de la République, muni, la veille, des copies certifiées conformes aux originaux notamment de l’extrait de casier judiciaire et du certificat de nationalité, a produit les pièces originales manquantes qui ont été réceptionnées au BRTC.

Comme il est de coutume, l’équipe de Moïse KATUMBI a été conduite auprès du Président de la CENI, Denis KADIMA KAZADI, par le Rapporteur de la CENI, Patricia NSEYA MULELA, par ailleurs superviseur des opérations de dépôt de candidature.

L’entrevue a tourné autour du processus électoral en cours qui aboutira aux scrutins à venir. Au sortir de cet échange, le porte-parole de Ensemble pour la République, a fait part, à la presse, des motivations profondes de Moïse KATUMBI en briguant la magistrature suprême.

« La candidature de Moise KATUMBI vise à restaurer l’intégrité de notre territoire et à redonner sa dignité et sa fierté à un peuple longtemps abandonné et oublié. Elle vise à restaurer la paix et la grandeur à un pays pillé et mal dirigé pour donner aux Congolais le sens de la réussite et de la responsabilité au lieu du tâtonnement, de pleurnicherie et de la navigation à vue. Et aussi des valeurs comme le travail, l’effort, l’égalité des chances et la solidarité, au lieu de la corruption, de détournements, de l’impunité, de l’instrumentalisation de la justice, de fausses promesses, des mensonges et de la vie facile ».

Le Président de Ensemble pour la République est le 8e postulant dont le dossier de candidature a été reçu par la CENI.

CELLCOMM/CENI

Quitter la version mobile