Partenariat pour protéger les données personnelles en Afrique

Partenariat pour protéger les données personnelles en Afrique

1 0
Read Time:1 Minute, 38 Second
Partenariat pour protéger les données personnelles en Afrique
Ce partenariat porte, entre autres, sur la mise en place d’un cadre africain harmonisé pour les politiques et les réglementations de protection des données personnelles.Crédit photo: Silas Stein/dpa

Ce partenariat porte, entre autres, sur la mise en place d’un cadre africain harmonisé pour les politiques et les réglementations de protection des données personnelles.

L’organisation panafricaine Smart Africa a signé un protocole d’accord avec le Réseau africain des autorités de protection des données personnelles (RAPDP) afin de renforcer les capacités des autorités nationales africaines chargées de la protection de ces données. Ce protocole d’accord jette les bases d’un véritable dialogue et d’une coopération panafricaine en la matière, a annoncé Smart Africa qui œuvre, depuis sa création en 2023 à Kigali (Rwanda), au développement de l’Afrique via l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Dans ce cadre, les deux partenaires soutiendront les États africains dans l’élaboration ou la mise à jour de la législation sur la protection de la vie privée et des données à caractère personnel, et dans la mise en place d’autorités chargées de la protection de ces données, a-t-on ajouté. Ils soutiendront également la mise en place d’un cadre harmonisé pour les politiques et les réglementations en matière de protection des données, en Afrique. Il s’agit aussi de mettre en place des initiatives visant à renforcer la collaboration juridique entre les autorités africaines de protection des données (APD) afin de soutenir la digitalisation du continent.

Il est également question d’élaborer et de mener, dans la mesure du possible, des modules conjoints de renforcement des capacités pour les APD par l’intermédiaire de la Smart Africa Digital Academy (SADA), lancée récemment par Smart Africa. Créé en 2016, à Ouagadougou (Burkina Faso), le RAPDP regroupe des autorités nationales africaines dont la mission est de promouvoir la protection des données personnelles et de la vie privée en tant que droit humain fondamental.

DPA

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Administration Communication Diplomatie Emploi sécurité société