ORGANISATION DE LA 8e SESSION DU BUREAU DES MINISTRES DE L’ OMAOC, CHERUBIN OKENDE SAUVE LA RDC DE L’HUMILIATION

Le secrétaire général de l’OMAOC, organisation maritime de l’Afrique de l’ouest et du centre séjour à Kinshasa depuis le jeudi 10 juin 2021 sur invitation du ministre des transports voies de communication et de désenclavement. L’angolais Alain Michel LUVAMBANO a été reçu par Chérubin OKENDE SENGA, président en exercice de l’OMAOC, dans une audience à huit clos avant la séance de travail tenue avec la délégation de l’OMAOC et les experts congolais (SG aux transports, cabinet du ministre, mandataires des entreprises liées au transport maritime… ).

Une réunion marathon pour sauver la Rdc


Parmi les points débattus sous la conduite de Chérubin OKENDE il y a entre autres les concertations sur l’organisation de la 8e session du bureau des ministres et les perspectives de réformes de l’OMAOC et sa transformation en OMA(organisation maritime africaine. Là elle concernera tous les pays africains au-delà des 25 Etats membres qu’elle compte actuellement dans la forme OMAOC).

Les deux hautes responsables en pourparler

Le président en exercice de l’OMAOC a exprimé la détermination et le ferme engagement de la RDC de se mettre désormais en ordre de cotisation dans la vision du chef de l’État Félix Tshisekedi, matérialisée par le premier ministre Sama Lukonde, qui veut que le pays soit présent à tous les rendez-vous internationaux pour l’honneur du pays. C’est dans ce cadre que Chérubin Okende a demandé au SG de l’OMAOC d’informer le Ghana que la RDC récupère l’organisation de la 8e session du bureau. En effet le Ghana qui assure la vice présidence de l’organisation avait accepté d’organiser ces assises alors que la règle de l’OMAOC veut que cette session soit organisée par le pays qui assure la présidence de l’organisation.

Quid OMAOC?

Alain Michel Luvambano, patron de l’OMAOC

C’est une organisation intergouvernementale créée le 7 Mai 1975 à travers la charte d’Abidjan sur les transports maritimes. Elle compte 25 états membres dont 20 états côtiers et 5 sans littoral. L’organisation a eu à sa tête depuis sa création 5 secrétaires généraux dont celui en fonction depuis novembre 2011, l’ambassadeur Alain Michel LUVAMBANO de nationalité angolaise.

Elle a pour mission

  • la promotion des services de transport maritime rentable pour permettre aux états membres de maîtriser le coût du transport par voies maritime de leur commerce extérieur ;
  • La sécurité et la sûreté maritimes
  • Le renforcement des capacités des acteurs du transports maritimes et autres

L’OMAOC a plusieurs partenariats notamment avec

*le système des nations unies : statuts d’observateur à L’AMI

  • Mémorandum d’antenne de coopération signé avec l’union Africaine
  • Accord de partenariat avec l’observatoire de la fluidité des transports…

Ses organes spécialisés

  • Union des conseils de chargeurs africains UCCA: plate forme des discussion entre les chargeurs et les transporteurs pour la stabilisation des taux de fret

*Association de gestion des ports de l’Afrique de l’Ouest et du Centre AGPAOC

  • Université maritime régional à Accra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.