ONU : Fonds pour la consolidation de la paix, Christian Mwando plaide pour l’accroissement de la quote-part de la RDC

ONU : Fonds pour la consolidation de la paix, Christian Mwando plaide pour l'accroissement de la quote-part de la RDC 1

Prenant part à la réunion de haut niveau à l’Assemblée générale de l’ONU consacrée au mécanisme de financement du Fonds pour la consolidation de la paix, le Ministre d’État congolais en charge du Plan, Christian Mwando Nsimba Kabulo, a plaidé pour l’augmentation de l’enveloppe destinée à son pays dans le cadre de ce Fonds.

D’après les services du ministère du Plan, dans son allocution faite le jeudi 28 avril 2022, Christian Mwando Nsimba a évoqué l’impérieuse nécessité d’accroître la prévisibilité et la fiabilité du financement du Fonds pour la consolidation de la paix.

Ce dernier a réitéré, au nom du Gouvernement congolais, le soutien de la RDC à la proposition des Nations-Unies de créer un mécanisme de financement permettant d’allouer aux fonds annuellement des contributions mises en recouvrement qui favorisent une forte mobilisation des ressources en faveur de la RDC dont le défi majeur demeure encore le rétablissement de la paix.https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-6482008395013538&output=html&h=280&adk=3259916396&adf=220102852&pi=t.aa~a.1209929155~i.2~rp.4&w=740&fwrn=4&fwrnh=100&lmt=1651420719&num_ads=1&rafmt=1&armr=3&sem=mc&pwprc=1676402938&psa=1&ad_type=text_image&format=740×280&url=https%3A%2F%2Fzoom-eco.net%2Fa-la-une%2Fonu-fonds-pour-la-consolidation-de-la-paix-christian-mwando-plaide-pour-laccroissement-de-la-quote-part-de-la-rdc%2F&host=ca-host-pub-2644536267352236&fwr=0&pra=3&rh=185&rw=740&rpe=1&resp_fmts=3&wgl=1&fa=27&adsid=ChEI8N-4kwYQme7atv_G4oWoARI5AF_qurcKY4KeezpnYYno_IwvseoLCW5RNDlig9AxxijBHkHBx1AV04XkXxG_fsROmPaKJYkaqCeG&uach=WyJXaW5kb3dzIiwiMTAuMC4wIiwieDg2IiwiIiwiOTkuMC40ODQ0Ljg0IixbXSxudWxsLG51bGwsIjY0IixbWyIgTm90IEE7QnJhbmQiLCI5OS4wLjAuMCJdLFsiQ2hyb21pdW0iLCI5OS4wLjQ4NDQuODQiXSxbIk9wZXJhIiwiOTkuMC40ODQ0Ljg0Il1dLGZhbHNlXQ..&dt=1651420719189&bpp=21&bdt=12424&idt=-M&shv=r20220427&mjsv=m202204260101&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&cookie=ID%3De5e85bdc37d3776f-226c85156bc900b9%3AT%3D1626118321%3ART%3D1626118321%3AS%3DALNI_MaWSTToVjrXhQUtR2pDZEL_TRJ7LA&prev_fmts=0x0%2C1200x102%2C320x250&nras=2&correlator=3600069415950&frm=20&pv=1&ga_vid=1035669867.1623839207&ga_sid=1651420717&ga_hid=36735693&ga_fc=1&ga_cid=1944178156.1651420689&u_tz=60&u_his=7&u_h=768&u_w=1366&u_ah=728&u_aw=1366&u_cd=24&u_sd=1&dmc=4&adx=136&ady=1580&biw=1311&bih=658&scr_x=0&scr_y=0&eid=44759876%2C44759927%2C44759842%2C31065742%2C31067322&oid=2&pvsid=1024266295121008&pem=357&tmod=2089610118&uas=0&nvt=1&ref=https%3A%2F%2Fzoom-eco.net%2F&eae=0&fc=1408&brdim=0%2C0%2C0%2C0%2C1366%2C0%2C1366%2C728%2C1326%2C658&vis=1&rsz=%7C%7Cs%7C&abl=NS&fu=128&bc=31&ifi=4&uci=a!4&btvi=2&fsb=1&xpc=byuKiyTFUJ&p=https%3A//zoom-eco.net&dtd=259

« L’augmentation de la hauteur de l’octroi de ce Fonds permettra la bonne exécution du Programme de démobilisation, désarmement, de réinsertion communautaire et social (Pddrc-s) qui nécessite, à ce jour, beaucoup de ressources. Ce programme touche à la consolidation de la paix dans toute la région des Grands-Lacs, nécessite les financements conséquents afin de répondre efficacement aux besoins de paix et ainsi paver le chemin vers le développement. », a déclaré Mwando Nsimba.

Le Secrétaire général adjoint des Nations-Unies chargé de la politique, Volker Türk, a défini l’objectif de la réunion de New-York qui consistait à définir le processus de financement du Fonds de consolidation de la paix, au profit des pays les moins avancés en proie à des conflits issus des groupes armés.https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-6482008395013538&output=html&h=280&adk=3259916396&adf=3303768792&pi=t.aa~a.1209929155~i.4~rp.4&w=740&fwrn=4&fwrnh=100&lmt=1651420719&num_ads=1&rafmt=1&armr=3&sem=mc&pwprc=1676402938&psa=1&ad_type=text_image&format=740×280&url=https%3A%2F%2Fzoom-eco.net%2Fa-la-une%2Fonu-fonds-pour-la-consolidation-de-la-paix-christian-mwando-plaide-pour-laccroissement-de-la-quote-part-de-la-rdc%2F&host=ca-host-pub-2644536267352236&fwr=0&pra=3&rh=185&rw=740&rpe=1&resp_fmts=3&wgl=1&fa=27&adsid=ChEI8N-4kwYQme7atv_G4oWoARI5AF_qurcKY4KeezpnYYno_IwvseoLCW5RNDlig9AxxijBHkHBx1AV04XkXxG_fsROmPaKJYkaqCeG&uach=WyJXaW5kb3dzIiwiMTAuMC4wIiwieDg2IiwiIiwiOTkuMC40ODQ0Ljg0IixbXSxudWxsLG51bGwsIjY0IixbWyIgTm90IEE7QnJhbmQiLCI5OS4wLjAuMCJdLFsiQ2hyb21pdW0iLCI5OS4wLjQ4NDQuODQiXSxbIk9wZXJhIiwiOTkuMC40ODQ0Ljg0Il1dLGZhbHNlXQ..&dt=1651420719189&bpp=11&bdt=12424&idt=-M&shv=r20220427&mjsv=m202204260101&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&cookie=ID%3De5e85bdc37d3776f-226c85156bc900b9%3AT%3D1626118321%3ART%3D1626118321%3AS%3DALNI_MaWSTToVjrXhQUtR2pDZEL_TRJ7LA&prev_fmts=0x0%2C1200x102%2C320x250%2C740x280&nras=3&correlator=3600069415950&frm=20&pv=1&ga_vid=1035669867.1623839207&ga_sid=1651420717&ga_hid=36735693&ga_fc=1&ga_cid=1944178156.1651420689&u_tz=60&u_his=7&u_h=768&u_w=1366&u_ah=728&u_aw=1366&u_cd=24&u_sd=1&dmc=4&adx=136&ady=2173&biw=1311&bih=658&scr_x=0&scr_y=0&eid=44759876%2C44759927%2C44759842%2C31065742%2C31067322&oid=2&pvsid=1024266295121008&pem=357&tmod=2089610118&uas=0&nvt=1&ref=https%3A%2F%2Fzoom-eco.net%2F&eae=0&fc=1408&brdim=0%2C0%2C0%2C0%2C1366%2C0%2C1366%2C728%2C1326%2C658&vis=1&rsz=%7C%7Cs%7C&abl=NS&fu=128&bc=31&ifi=5&uci=a!5&btvi=3&fsb=1&xpc=4S7lp6uQsX&p=https%3A//zoom-eco.net&dtd=435

Ce haut responsable onusien qui est revenu sur la recrudescence des conflits dans le monde, faisant ainsi référence à la guerre de l’Ukraine, a rappelé la nécessité du maintien de la paix à travers le monde.

Le Fonds de consolidation de la paix des Nations-Unies est un instrument financier utilisé, en premier recours, pour maintenir la paix dans les pays où le risque de conflit risque d’éclater ou sévit déjà.

En RDC, ce Fonds finance plusieurs projets axés sur la réconciliation, la justice transitionnelle et la réinsertion socio-économique dans les provinces du Tanganyika, du Kasaï ainsi que du Kasaï Central.

Le Gouvernement congolais, à travers le ministère du Plan, a été félicité par l’ONU pour la gestion transparente et inclusive des fonds alloués à travers un comité de pilotage conjoint composé de deux co-présidents à savoir le représentant résident des Nations-Unies et le ministre du Plan. A ceux-ci sont associés le représentant des bailleurs de fonds, les bénéficiaires ainsi que les délégués de la société civile.

Mitterrand MASAMUNA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.