Site icon Sphynxrdc

Nord-Kivu :  » la population veut sentir la différence entre l’avant et Pendant l’État de siège  » patrick munyomo

Honorable Patrick Munyomo

Le député national élu de Goma, Honorable Patrick MUNYOMO demande au gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu à se rendre à béni pour suivre de près les opérations militaires et remonter le moral des troupes Sur les lignes front.

Une demande formulée à la plénière du jeudi 3 juin 2021 à l’assemblée nationale .

Pour , l’honorable Patrick munyomo, depuis l’État de siège décrété par le président de la République Démocratique du Congo Félix tshisekedi, tout semble se focaliser à Goma pendant que les ennemis continuent à tuer ,violer et incendiés tout ce qu’ils croisent sur leur chemin dans la région de Beni.

 » la population veut voir le gouverneur sur terrain. C’est-à-dire ,sur les différentes lignes de front pour attaquer les ennemis.  » a-t-il déclaré

Le gouverneur étant militaire , l’élu de Goma pense qu’il est temps qu’il se rende dans les zones insécurisées comme celui de la province de l’ituri qui visiblement travail dur. Alors qu’on noté une diminution de sensible des tremblements de terre du volcan Nyiragongo,il n’y a donc plus des raisons pour le gouverneur de focalise seulement sur les impôts, taxes et les aides aux sinistrés .

 » en période d’état de siège ,nous observons au renforcement de l’autorité militaire . Chez nous cela tarde à se faire sentir à la population .les lignes de front sont connues : kasindi , mangina ,maimoya,oicha et autres villages en territoire de beni . Là rien n’a changé . » s’inquiète t’il .

Le gouverneur militaire du nord Kivu ayant son adjoint policier, le député national élu de Goma ,l’invite à laisser à son adjoint l’intérim et qu’il se rende dans la région de beni où la population veut sentir la différence entre l’avant et Pendant l’État de siège.

Il sied de rappeler que l’Assemblée nationale a adopté , ce jeudi 3 juin, le projet de loi autorisant la prorogation de l’état de siège pour une durée de 15 jours dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

la ministre d’État, ministre de justice et garde des sceaux, Rose Mutombo qui a présenté et défendu ce projet a au cours de sa présentation,au nom du gouvernement, noté quelques avancées significatives dans la lutte contre les groupes armés depuis l’entrée en vigueur de l’état de siège le 6 mai dernier.

Amour Imani Christian

Quitter la version mobile