Mungwalu/Ituri: Le bilan des affrontements s’avère lourd

Dans un point de presse tenu ce mardi,23 février par le secteur opérationnel de l’armée en Ituri par le biais de son porte parole, le lieutenant Jules Ngongo, le porte-parole du secteur opérationnel de l’Armée en Ituri a dressé le bilan définitif de des offensives menées par les Fardc contre des groupes armés ce mercredi 23 février:

« Le bilan définitif des opérations militaires menées à Mungwalu précisément dans la zone minière de Sayo fait étant de 14 éléments de la milice CODECO neutralisés par l’armée, 34 autres capturés et acheminés à Bunia pour le jugement et 22 civiles sauvagement abattus par ces miliciens comme pertes en vies humaines.

Les dégâts matériels sont de plus de 21 maisons incendiées, 4 bureaux de service de sécurité(de Police Nationale Congolaise et de l’Agence Nationale des Renseignements) », a rapporté le lieutenant Jules Ngongo, Porte- parole du secteur opérationnel de l’armée en Ituri.

Il poursuit en disant que la situation à Mungwalu et ses environs est devenue calme et sous contrôle des forces de défense et de sécurité.

La population vit une nouvelle lueur d’espoir vue cette prouesse de l’armée sur l’ennemi après avoir passé une semaine de secousse caractérisée par des combats sanglants entre l’armée et ces renégats.

un jeune creuseur d’or tué par machette

Il faut rappeler que du mardi, 16 au samedi, 20 février 2021, la commune rurale de Mungwalu, à 85 km de la ville de Bunia dans le territoire de Djugu, était dans le séisme des affrontements entre les forces armées de la République et une frange de la milice CODECO installée à Sayo dans le quartier de Kilo-moto où ils se sont livrés dans l’exploitation de l’or et la tracasserie de la population civile.

JK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.