Mort des civils dans l’Est : la Russie appelle à une enquête approfondie

L’ambassadeur de la Russie en RDC, Alexey Sentebov, a réitéré vendredi, l’appel de son pays à une enquête approfondie, suite aux massacres de Kishishe, au Nord-Kivu, perpétrés par le Rwanda sous couvert du M23,  au sortir d’une audience lui accordée par le Président Félix Tshisekedi.

« La position de la Russie suite aux massacres de Kishishe est très claire, elle a été exprimée dans la déclaration officielle de notre ministère des Affaires étrangères. La Russie  appelle à une enquête approfondie », a déclaré l’ambassadeur russe.

Il a présenté les condoléances, au nom de son Président Vladimir Poutine et de tout le peuple Russe, au Chef de l’Etat congolais, soulignant que cette grande tragédie a beaucoup affecté son président et son peuple.

Le diplomate russe a fait savoir que son pays est très préoccupé par les activités des groupes armés dans l’Est de la RDC.

Par ailleurs, Le diplomate russe  a fait savoir qu’ils ont également  évoqué avec le Chef de l’État des questions relatives à la coopération bilatérale entre la RDC et la Russie, notamment les accords dans le domaine de l’éducation, ainsi que la coopération avec la centrale électorale.

« Mon pays a toujours été aux côtés de la RDC, en ce qui concerne le processus électoral en cours », a-t-il dit, avant de rassurer que la Russie est prête à partager son expérience avec la CENI pour une bonne organisation de ces élections.

Le nouvel ambassadeur du Ghana en RDC présente ses lettres de créance

Le même jour, le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Ghana en RDC, Kwaku Domfeh a présenté ses lettres de créance au Président Félix Tshisekedi, au cours d’une cérémonie protocolaire organisée à cette occasion, dans la résidence officielle du Chef de l’État à Mont Ngaliema.

Né le 16 novembre 1960, l’ambassadeur Kwaku Domfeh a étudié à Kwame Nkrumah University of science and technology. Il est détenteur d’une maîtrise en administration des affaires de « Institute of management and Public administration » de l’Université du Ghana.

Il a également suivi les cours de renseignements et de contre espionnage. L’ambassadeur Kwaku Domfeh a occupé les fonctions de directeur général du Bureau national de renseignements. Il était également directeur du Bureau d’enquête nationale de son pays.

En octobre de l’année en cours, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avait effectué une visite officielle à Accra, au Ghana, où il avait eu  des entretiens avec son homologue, Nana Akufo Addo, dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre Kinshasa et Accra, rappelle-t-on.

Le vice- ministre des Affaires étrangères, Samy Adubango Awoto, et le directeur de cabinet du chef de l’État, Guylain Nyembo Mbwizya ont pris part à cette cérémonie.

ACP/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *