Moïse Katumbi nomme Dieudonné Bolengetenge Secrétaire Sénéral du parti Ensemble pour la République

Depuis lundi 5 avril 2021, le Président de l’Ensemble pour la République vient de réaliser un grand pas dans la mise en place de son parti politique qui, officiellement, a été  reconnu par le Ministère de l’Intérieur, depuis  le 10 novembre 2020. Moïse Katumbi Chapwe a, en effet,  nommé au poste de Secrétaire Général du parti,  l’Honorable Dieudonné Bolengetenge Balea, Député National et qui,  jusque-là, est le  Président du Groupe parlementaire MS-G7 à l’Assemblée Nationale.  Désormais, il  va  s’installer et prendre à  bras-le-corps  le poste de plaque tournante   qu’occupait le Feu  Pierre Lumbi Okongo, décédé  le 14 juin 2020 de façon brusque et impromptue. Ainsi,  les choses sérieuses au sein de l’Ensemble pour la République  vont-elles   prendre de la vitesse avec la désignation dans les prochains jours, des animateurs des organes centraux du parti ainsi que  des Coordonnateurs Provinciaux afin d’accélérer l’implantation du parti à travers le pays et  enregistrer les adhésions des masses pour faire face aux enjeux électoraux à l’horizon 2023.

Une grande expérience au service d’Ensemble

ENSEMBLE POUR LA REPUBLIQUE

En nommant le Secrétaire Général du parti, le Président Moïse Katumbi Chapwe vient d’appuyer sur  l’accélérateur.

Après la regrettable disparition,  le 14 juin 2020,  de Feu M. Pierre Lumbi, d’heureuse mémoire, le Président Moïse Katumbi de Ensemble pour la République a pris le temps de faire son deuil et de murir sa réflexion.

Son parti politique ayant été officiellement reconnu par le Ministère de l’Intérieur le 10 novembre de l’an dernier, et levant le voile sur la suite des évènements, le Président Moïse Katumbi nomme l’un des fidèles collaborateurs du défunt au poste de Secrétaire Général, en la personne de l’Honorable Dieudonné Bolengetenge Balea, Député National et jusque-là Président du Groupe parlementaire MS-G7 à l’Assemblée Nationale.

un fin stratège

Derrière cet acte formel, le signal qu’envoie le Président Moise  Katumbi  à ses partisans est on ne peut plus clair : les choses sérieuses du parti vont prendre de la vitesse. L’on devrait s’attendre à ce que divers organes centraux du parti soient très prochainement  pourvus de leurs animateurs et que les coordonnateurs provinciaux soient connus pour accélérer l’implantation du parti à travers le pays, les adhésions des masses qui attendaient ce moment avec une certaine impatience, les activités diverses en rapport avec les objectifs poursuivis et les préparatifs inévitables des  prochaines compétitions électorales.

Quant à l’heureux promu, il y a lieu de dire qu’il s’agit d’homme expérimenté justifiant d’un parcours qui a été très  remarquable, depuis plusieurs années,   sur la scène politique RD. Congolaise.

La rencontre des grands esprits

A l’instar de Moïse Katumbi, le Secrétaire Général de l’Ensemblée pour la République ne jete jamais le manche après la cognée et, on s’étonne de voir les deux hommes qui ont presque une même idée, une même pensée, une même vérité. C’est là où les grands esprits se rencontrent.
En sa qualité de la plus haute autorité politique et administrative, le président national de l’Ensemblée pour la République a fait recours Aux principes fondamentaux qui se reposent sur l’élection démocratique et la désignation des dirigeants du parti, sur base des critères objectifs, tout en privilégiant le consensus.

Le Secrétaire général Dieudonné Bolengetenge qui s’était mis au travail avant même sa nomination est appelé à la gestion du parti au quotidien.
L’occasion faisant le larron, le Secrétaire Général du parti Ensemble pour la République a remercié le Président national en ces termes:  » Je remercie le Président national, Moïse Katumbi, pour la marque de confiance au choix porté sur ma personne. Ma grande humilité est d’un côté d’apporter ma petite pierre et de l’autre, d’apprendre de son école à laquelle je m’inscris avec toute ma confiance. Une école dont le Congo et toute l’Afrique en a besoin. Une école de la réussite multidimensionnelle », a déclaré Dieudonné Bolengetenge Balea.
Il promet travail, écoute, sincérité et loyauté.
« Je ne trahirai point Pierre Lumbi, je ne vous trahirai jamais devant Dieu et ma conscience. Le travail à faire n’est pas en 2021, 2022 et encore moins en 2023, mains plutôt maintenant, le plus vite possible », a-t-il dit tout en ajoutant que « le résultat en 2023 doit mobiliser, dès maintenant, nos forces, nos intelligentes, nos génies, nos relations, nos stratégies, nos moyens et j’en passe ».
Gel Boumbe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.