Mois de la femme/Femme des valeurs: Celena Ngoy exhorte les femmes à aimer l’écriture

La  présidente de l’association des jeunes écrivains du Congo, AJECO, s’est confiée à la rédaction de Sphynxrdc.com pour lancer un appel vibrant aux femmes à l’occasion de ce mois de mars leur dédié.

 En effet, la co-auteur du recueil des poèmes « Qu’attendez- vous encore que l’on vous dise » estime qu’il y a très peu des femmes dans le monde de l’écriture, en particulier, et dans la littérature, en général :

« Peu importe le monde dans lequel on se retrouve, que ce soit à l’école, à l’Université ou professionnel, il y aura toujours de pression, cette peur, cette crainte, mais le plus important est que l’on sache exactement ce que l’on veut  et ce que l’on veut être. Après il y a des gens qui nous mettrons des bâtons dans les roues et forcement il y a des hommes qui ne supportent pas de travailler avec les hommes ou ont peur d’être dirigés par les femmes, mais on devrait être capables de se réunir déjà entre nous et travailler ensembles ».

Elle a aussi souligné que c’est faux de dire que les congolais ne lisent pas et qu’il y a juste un problème de distribution des livres qui n’est pas aussi facile que cela, ensuite, parfois c’est une question de compréhension du contenu des certains ouvrages qui se pose aussi. Ceci peut s’expliquer de fois  par la peur de lire tout simplement.

A la question de savoir ce qui lui retient dans le monde de l’écriture, la jeune écrivaine congolaise a dit que depuis toute petite, elle a toujours voulu découvrir le monde et montrer à l’autre son monde :

 « J’ai toujours voulu montrer aux autres que ma réalité est différente de vôtre. A travers mes écrits, la personne lambda pourra forcément se reconnaître et découvrir des nouvelles horizons ».

Celena Ngoy, présidente de l’AJECO

Celena Ngoy est présidente de l’AJECO, cette association des jeunes écrivains congolais créée depuis 2011. Elle a brigué ce poste après trois hommes dont le premier président Richard Ali, l’actuel directeur du Centre Wallonie Bruxelles, suivi d’Issa Rodriguez Isameleki et de Djodji Belau.

Son goût de l’écriture est né lors d’une rencontre avec un éditeur qui croyait à son écriture alors qu’elle-même ne s’y intéressait. C’est après insistance de l’éditeur du recueil des poèmes intitulé ‘’Qu’attendez-vous qu’on vous dise encore ?’’,  où elle a signé pour la première fois, que cette belle aventure a commencé.

Ce recueil publié aux éditions Le Pangolin  a réuni 15 poétesses du Congo et  de la diaspora en  2017. Aujourd’hui, la jeune Celena est encadrée par ses aînés qui voient en elle une grande plume en gestation et qui l’encadrent avec des conseils sur l’écriture.

Celena Ngoy encourage les jeunes écrivains congolais à participer  au grand prix congolais du livre lancé par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi dans le cadre de sa mandature à la présidence de l’Union Africaine lancé le jeudi 25 mars dernier à Kinshasa.

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.