Massacres des civils ce matin à Beni: Les Adf défient les USA

Encore des massacres des civils à Beni ce matin du lundi 15 mars par les ADF faisant plusieurs victimes, dont femmes et enfants. Comme l’on peut voir sur les images nous parvenues, on peut bien se rendre compte que c’est un signal fort que lancent ces tueurs en direction des Etats-Unis d’Amérique qui venaient de mettre ces démons de la mort dans leur liste noire. Ces massacres ont eu lieu ce matin alors que les deux chambres du Parlement devraient ouvrir leurs portes dans les après midi. Malheureusement, dans leurs allocutions, nulle part cette énième massacre n’a figuré dans leurs allocutions, aucun mot de compassion.

C’est ainsi que VERANDA MUTSHANGA vient de lancer un appel à la mobilisation générale pour mettre fin à ces massacres dont voici la quintessence.

BENI-LUBERO: La Véranda Mutsanga appelle à une Mobilisation Générale contre les massacres.

Trop c’est trop  » avec les Massacres »
Ce vendredi 19 mars 2021, La veranda Mutsanga appelle tous les habitants de Butembo, Beni ville, Beni territoire ( secteur de Rwenzori, kasindi, Oicha, Mangina, Bashu, Kyondo,…..), territoire de Lubero :

1/. A observer une ville morte, ville sans activités : pas d’activités commerciales, pas de circulations des engins, pas d’activités dans les écoles, Bref paralysie de toutes les activités, pour dire NON aux massacres des pauvres citoyens dans plusieurs coins dans la région de Beni Ituri, pour que notre crise de détresse arrivent aux oreilles président Felix.

Corps décapité d’un jeune de Beni

2/. Pendant ce temps, nous devons barricader toutes les rues et avenues, mettre les croix dans les rues et avenues, et dans les ronds-points. Tous nous devons restez chez nous à la maisons juste pour dire : « TROP C’EST TROP AVEC LES MASSACRES ». Le président doit s’impliquer directement pour arrêter ces massacres le plus rapidement possible.

N.B: Tous ceux qui iront en dehors de cet appel, seront considéré comme collaborateurs des massacreurs et en auront pour leur compte ( Esho nguvi shi hithene kutsivu ).

Ne gardez pas ce message à vous seul, mais partager dans tous les groupes Facebook et watsap et à toutes vos connaissances.

« ON NE LIBÈRE PAS UN PEUPLE, MAIS LE PEUPLE SE LIBÈRE « 

Véranda Mutsanga.
Cellule de communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.