Loi sur la nationalité congolaise :  »cette loi vise Moïse katumbi parce qu’il est l’homme le plus fort et solide de l’histoire politique congolaise. » Patrick mundeke

Réagissant à la proposition de loi sur la nationalité congolaise de Noël Tshiani Mwadiamvita, qui veut que dans les modifications prochaines de la Constitution, qu’on veille à verrouiller l’accès à la présidence de la République en ne réservant cette haute fonction qu’aux congolaises et congolais nés des pères et mères congolais , le conseiller de Moïse katumbi en matière de la jeunesse pense que les gens y mettent de l’émotion oubliant que cette histoire de nationalité est aujourd’hui à la base de tous les malheurs de congolais .

Pour lui dans les faits cette loi vise le président du parti Ensemble pour la République , Moïse Katumbi, parce qu’il est le plus grand candidat , l’homme le plus aimé de congolais , l’homme le plus organisé, le plus fort et solide de l’histoire de la politique congolaise .

 » l’afdl s’est appuyé sur ça pour attaquer la République démocratique du Congo en 1997 et aujourd’hui nous sommes entrain de payer . L’histoire étant têtu parce qu’il se répète, si les Mboso veulent vraiment paralyser la République ,ok qu’ils y aillent. Si Moïse katumbi est dans l’Union sacrée c’est parce qu’il aime ce pays , mais les congolais ne voulaient pas qu’il y soit dans cette affaire.  » a réagi Patrick mundeke devant la presse ce dimanche 16 Mai 2021 .

Mazembe et tout ce que Moïse Katumbi paie pour le pays , qui est plus congolais que Katumbi dans ce pays? Ceux qui passent leur temps entrain de promettre des choses matin midi et soir sans réaliser ? Ou celui qui ne dit rien mais qui réalise des choses en faveur de congolais . S’interroge-t-il

Patrick mundeke insiste et reste ferme qu’ils vont pas continuer à cohabiter avec des gens qui ne les veulent pas du bien .

 » si nous ,nous sommes partis dans cette Union sacrée c’est pour les congolais .mais si nos amis de l’udps pensent que c’est le moment de nous poignarder dans le dos ,nous allons quitter les institutions et nous allons défendre les valeurs républicaines,la constitution et nous allons empêcher que notre pays aille à la dérive. Nous sommes prêt  » a-t-il conclu .

Amour Imani Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.