Littérature : Wole Soyinka, géant des lettres africaines, célébré au Maroc

Rabat a vibré au rythme de la littérature africaine le 9 juillet dernier. L’Académie du Royaume du Maroc, en collaboration avec l’Association panafricaine des écrivains, a rendu un vibrant hommage à Wole Soyinka, figure monumentale des lettres africaines et lauréat du prix Nobel de littérature en 1986.

C’est sous le thème éloquent « L’Afrique célèbre Wole Soyinka au Maroc» que s’est tenue cette cérémonie exceptionnelle. Écrivains, universitaires, penseurs et personnalités du monde culturel ont convergé vers Rabat pour célébrer l’œuvre immense et l’engagement sans faille de cet auteur hors norme.

L’événement a été l’occasion de revenir sur le parcours exceptionnel de Soyinka, de ses débuts fulgurants à son influence majeure sur la littérature africaine et mondiale. Abdeljalil Lahjomri, Secrétaire perpétuel de l’Académie, a salué « un défenseur des cultures africaines» et « un observateur perspicace du continent», tandis que Wale Okediran, Secrétaire général de l’Association panafricaine des écrivains, a décrit l’auteur comme une « source d’inspiration pour les jeunes écrivains africains.»

Soyinka, visiblement touché par cet hommage, a insisté sur l’importance de tisser des liens solides entre le Maroc et l’Afrique de l’Ouest. Un message fort, symbole de son engagement pour une Afrique unie et tournée vers l’avenir.

Plus qu’une simple cérémonie, cet hommage vibrant témoigne de l’importance de Wole Soyinka dans le paysage littéraire mondial. Il rappelle également le rôle crucial de l’Académie du Royaume du Maroc, carrefour d’échange et de dialogue entre les cultures, dans la promotion d’une littérature africaine riche et diverse.

Glad NGANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights