L’IFA Yangambi porté à faire décoller la province de la Tshopo vers son développement intégral

Le gouverneur intérimaire de la Tshopo, Maurice Abibu Sakapela a échangé avec le nouveau recteur de l’Institut facultaire agronomique de Yangambi (IFA/Yangambi), le Professeur Baudouin Miche, autour de l’apport de cette institution d’enseignement supérieur dans le décollage de la province de la Tshopo.

Dans une audience accordée lundi à son hôte dans son cabinet de travail, Maurice Abibu Sakapela a indiqué que le choix porté par le ministère national de l’ESU au nouveau comité de gestion de l’IFA Yangambi que dirige le Pr Baudouin Michel avec son expertise, contribuera à la relance de l’agriculture dans la Tshopo, socle du développement de cette province en vocation agricole.

Le nouveau recteur de l’IFA Yangambi se dit flatté de l’accueil lui réservé par les étudiants, ses collègues mais aussi des assurances sur le plan sécuritaire de l’autorité provinciale, avant de promettre de répondre aux attentes et visions stratégiques du gouvernement du pays par la relance des activités de l’enseignement, de la formation, de la recherche et de coaching des étudiants.

« L’idée est de se mettre dans la foulée de Yangambi pool science pour en refaire une station de recherche agronomique internationale de renommée et de premier rang. Mais en fait, la recherche c’est aussi pour former des étudiants et chercheurs.

Et donc, il faut à la fois le panda recherche agronomique, le panda réserve de biosphère et le panda enseignement universitaire », a-t-il indiqué.

En ce qui concerne le retour de l’IFA Yangambi dans ses locaux, le professeur Baudouin Michel estime que c’est trop tôt d’évoquer le sujet, mais toute fois, précise-t-il, que la question est en étude avant une totale délocalisation des étudiants dans l’avenir.

Raymond Befonda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *