Site icon SPHYNXRDC

L’homme de Dieu le plus riche au monde est Congolais

Les Eglises dites de réveil pullulent dans nos cités. Elles ont fait du Congo un pays où il y a plus d’églises que d’écoles, de bibliothèques et d’hôpitaux réunis. Ces dernières années, Dieu a pris une place prépondérante dans la vie du Congolais comme jamais auparavant. Quasiment devenu le Christ en miniature, le pasteur, au-delà des prêches, fait des miracles et d’autres prodiges sans oublier l’écriture des livres spirituels. Ce fait a complètement révolutionné le comportement des hommes de Dieu et modifié leur train de vie. La religion est-elle devenue un vrai business et l’église une véritable machine à sous ? Les pasteurs sont-ils à la fois des charlatans divins et des hommes d’affaires accomplis?

A propos de charlatanisme divin, plusieurs pasteurs ont fait parler d’eux dans ce que certains appellent des « saynètes christo-spectaculaires ». Le Sud-Africain Paseka Mboro Motsoeneng s’est rendu célèbre pour avoir prétendu être allé au ciel pour prendre un selfie avec Dieu. Son compatriote Lethebo Rabalago chassait les sorciers avec de l’insecticide. Le Zimbabwéen Tito Wats vendait des billets pour le ciel à ses paroissiens. Son concitoyen Paul Sanyangoré prétendait détenir le contact téléphonique du Tout-Puissant. Selon les Dépêches de Brazzaville, un pasteur ponténégrin était surpris en train de transformer ses matières fécales en billets de banque. Le Congolais Alph Lukau a quant à lui soulevé une grande polémique après avoir ressuscité en 2019 un homme mort qui en réalité était vivant. La vidéo de cette fausse résurrection a provoqué l’hilarité sur les réseaux sociaux par le biais du hashtag #ResurrectionChallenge. Le pasteur qui s’en était excusé a aussi affirmé être capable de rallumer un téléphone éteint, de rendre la vue à un aveugle ou de deviner le nom d’un enfant. Dans la prévision des présages, il a publié le message suivant sur son compte X :

2019 is your Year of The OVERFLOW (2019 est votre année de débordement)

I decree an overflow of blessings (Je décrète un débordement de bénédictions)

Overflow of money (débordement d’argent)

Overflow of anointing (débordement d’onction)

Overflow of power (débordement de puissance)

Overflow of healing (débordement de guérison)

Overflowing grace (débordement de grâce)

Overflowing career (débordement de carrière)

Overflowing finances (débordement des finances)

Overflowing happiness (le bonheur débordant)

SO SHALL IT BE (il en sera ainsi)

It cannot be otherwise ! (Il ne peut en être autrement !)

 

Le Congolais Alph Lukau est le pasteur le plus riche du monde. Il vit en Afrique du Sud et est devenu citoyen de ce pays. Selon la presse sud-africaine, son poids financier est supérieur à 1 milliard de dollars. Certains médias attestent que le Brésilien Eric Macedo serait un peu plus riche que lui. En kikongo, Lukau qui dérive du verbe « kayila » (faire un don), signifie offrande, cadeau. Né le 25 octobre 1975 au Congo, il est le « general overseer » (surveillant général) de l’Alleluia Ministries International (AMI) dont il est le  fondateur et le directeur général. Cet empire religieux a des ramifications en Zambie, Namibie, RDC, Angola, Europe et Amérique latine. Le  ministère du pasteur Lukau a débuté en février 2002 à Lyndhurst, un quartier cossu du nord de Johannesburg. Son épouse, bishop Celeste Lukau, qui sert avec lui dans le ministère porte le titre honorifique de première dame. C’est elle qui dirige l’administration de l’église depuis son siège social à Sandton. Le télévangéliste est aussi le PDG d’Alleluia Ministries International Television  (AMI TV) qui diffuse par satellite en Afrique et en Europe du Sud. Il est également propriétaire d’Alph Lukau Holdings, une société d’investissement qui a semble-t-il eu une grande influence sur sa richesse. Milliardaire menant une vie tape-à-l’œil, il se déplace avec cortège comme un chef d’Etat. Il possède une flotte de véhicules des plus coûteux dont une Bentley, une Range Rover, une Lamborghini, une Ferrari et une Rolls Royce. Il possède une luxueuse propriété de plusieurs millions de rands et un jet privé. Il affiche sa richesse sur la plupart de ses pages de médias sociaux. Chaque dimanche, pendant un peu plus de deux heures de show, le pasteur Lukau exhorte ses ouailles, fait des miracles, des guérisons et des délivrances dans une sorte de grand hangar converti en église ultramoderne avec écrans géants, caméras, orchestre et sonorité digne de grands événements. Il est le père spirituel du pasteur Joël Francis Tatu.

Le pasteur controversé est l’auteur de plusieurs ouvrages spirituels écrits dans la langue de Shakespeare notamment « Overcoming the devourer » (Vaincre le dévoreur), « The cure divine healing » (Le remède de la guérison divine). « The rise of the prophetic voice » est sorti en 2019. Il est traduit en français sous le titre « L’éveil de la voix prophétique ». Ce livre serait un grand succès de librairie.

 

Samuel Malonga

Quitter la version mobile