Législatives 2023 : Voici les 15 femmes candidates invalidées par la CENI pour fraude à la députation nationale et provinciale.

IMG-20240106-WA0130

Chose promise, chose faite. La Commission électorale nationale indépendante vient de rendre publique la liste des 82 candidats à la députation nationale et provinciale du 20 Décembre dernier pour fraude et détention illégale des DEV, pour certains, incitation à la violence envers les agents électoraux et actes de vandalisme de matériel électoral, pour les autres.

Dans un communiqué lu par le Rapporteur de la Commission électorale nationale indépendante, il y a malheureusement parmi les candidats invalidés, 15 femmes notamment : Jennifer BOMOLO de ATUA dans le Bansakusu dans la province de l’Equateur, Victorine LWESE de AAD-A à Ilebo, Pauline MONALUX de AAAP à Dibaya au Kasai-Central, Antoinette KIPULU de AACRD et Nana MANUANINA de l’Udps TSHISEKEDI à Masimbanimba dans le Kwilu. 

A Kinshasa, Marie-Nelly TSASA de ACP-A dans la Lukunga, Tatiana PEMBE de ADIP à la Tshangu, Colette TSHOMBA de FPAU à la Funa. 

Dans la province de la Mongala, Eugenie MOLIKI de AAeC à Bumba et Denise BOLINGO de A24 à Bongandanga invalidées aussi, Elodie MOKUBA de A/B50 à Kutu dans le Mai-ndombe. 

Angelique MILEMBA de A24 et Anne-marie TSHABU dans la Lomami. Lydie BAOKOPO de Udps TSHISEKEDI à Djolu dans la province de la Tshuapa. Et enfin, Aimée-patience MANGYADI de AB à Kasongo lunda dans le Kwango.

La CENI précise que cette liste n’étant pas exhaustive, d’autres noms seront révélés dans les prochains jours. Même les agents de la centrale électorale impliqués dans cette fraude, vont subir la rigueur de la loi.

Avec Pour elle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights