Le professeur Néhémie Mwilanya pour un autre Congo dépourvu d’antivaleurs

Les Forces sociales et politiques de la nation ont décrété une grande marche populaire à laquelle est appelée la population ce samedi 13 novembre pour sauver sa souveraineté. L’annonce a été faite lors d’un point de presse tenu il y a peu à Kinshasa.

En effet, le Professeur Néhémie Mwilanya Wilondja n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour sonner l’alerte : « nous serons dans la rue pour dire non aux antivaleurs, à l’affaire RAM, au gaspillage des fonds publics, à l’abandon scolaire, au holdup-up électoral, aux jeeps palissades »…

Le Professeur Néhémie Mwilanya au front comme promis

Décidée à battre le pavé pour la bonne cause, la coalition des Forces sociales et politiques de la nation est par ailleurs revenue sur sa position initiale pour dire non à une CENI imposée, non à l’abrutissement des enfants, non à la paupérisation des enseignants, non à l’absence de l’autorité de l’État, mais également non à l’escroquerie via la taxe RAM.

Néhémie Mwilanya entouré des milliers d’anti- RAM

Il sied de rappeler que l’appelle lancé à la population congolaise par la coalition des Forces sociales et politiques, à travers le Professeur Néhémie Mwilanya, rentre dans le cadre des actions citoyennes de grande envergure de ce samedi 13 novembre 2021.

Aaron Kikadi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights