La situation sécuritaire confuse à Rutshuru

Bunagana, poste frontalier entre la RDC et l’Ouganda. Photo Droits tiers

Certaines sources sécuritaires indiquent que la situation sécuritaire de ce début de la soirée après le pilonnage de plusieurs tirs des mortiers contre les positions du M23 et alliés rwandais RDF, les Fardc n’ont pas avancé de leur position contrairement à ce qui a été annoncé précédemment.

La population congolaise à la frontière de l’Ouganda

Le M23 et alliés rwandais RDF ont tenté en vain d’avancer vers Rutshuru à partir du village de Rokoro situé à 4 kilomètres mais ils n’ont pas pas pu face au pilonnage sans arrêt des Fardc.

L’artillerie des Fardc a toujours utilisé cette tactique à l’armée russe c’est-à-dire de pilonner massivement les positions ennemies, afin de les empêcher d’avancer et si possible de réduire ou détruire son arsenal si les cibles sont atteintes.

Enfin, ces sources précisent qu’il y aurait risque que le M23 et alliés rwandais RDF parviennent à couper cette nuit la localité de Kibumba si les Fardc ne renforcent et consolident pas leur défensive face à l’ennemi du M23 et alliés rwandais RDF en position de l’offensive.

Et de poursuivre que le M23 et alliés rwandais RDF aiment les attaques et combats de nuit puis de rajouter que leur détermination est de couper la localité de Kibumba.

À suivre

GM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *