La présidence dément avoir réagi au message de la Cenco

La présidence ne reconnaît pas avoir écrit à la Conférence Episcopale Nationale du Congo comme publiés dans plusieurs médias.
Les prélats catholiques se sont réunis; du 22 au 25 février à Kinshasa. A l’issue des travaux ; ils ont fait quelques observations aux autorités congolaises. C’est le cas; notamment d’un éventuel glissement au sujet des élections de 2023. Aussitôt informée; la presse présidentielle n’a pas tardé de réagir . Par contre; le porte parole de la présidence dément cette information reprise par plusieurs médias. Pour lui, le gouvernement manifeste la volonté d’organiser les élections en 2023. Qui aurait écrit ce communiqué, s’est-il interrogé. C’est déplorable.

A. Mputu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.