La ministre de la formation professionnelle sommée de restituer 778,735 USD et plus de 750 millions de FC retirés “sans motif valable” au Trésor public

L’inspecteur chef de service de l’inspection générale des finances (IGF), Jules Alingete, a dans une correspondance datée du 9 août 2021, somme la ministre de la formation professionnelle et métiers de rembourser une somme importante d’argent évaluée à plus de deux milliards de Francs Congolais. Cet argent, selon l’IGF, a été reçu du Trésor public pour le fonctionnement de son ministère, les 12 et 13 juillet derniers, respectivement 778,735 USD et 750,322,200 CDF.

“Tous ces fonds, qui ont été mis à la disposition du Bureau Comptable Public Principal affecté à votre Cabinet, ont été aussitôt entièrement retirés par votre Conseiller Financier sur base d’une simple décharge sans aucun motif valable. Ce qui constitue une tentative de détournement des deniers publics dans le chef de votre Conseiller Financier et ce, au sens de l’article 95 du Décret 13/050 du 06/12/2013 portant Règlement Général sur la Comptabilité Publique qui dispose que les opérations de trésorerie sont exécutées exclusivement par les Comptables Publics”, a écrit l’IGF à la ministre de la Formation Professionnelle, Antoinette Kipulu Kabenga.

Jules Alingete Key appelle la ministre Antoinette Kipulu à restituer “l’ensemble des fonds reçus” auprès du Comptable Public Principal.

“Cela étant, dans le cadre de la bonne gouvernance prônée par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat ainsi que des impératifs de transparence dans la gestion des finances publiques souhaitée par le Gouvernement de la République, je vous recommande de faire restituer auprès du Comptable Public Principal Code 0815, l’ensemble des fonds reçus et de vous conformer à la Loi quant à leur utilisation”, mentionne Jules Alingete, inspecteur chef de service de l’IGF.

Stéphie MUKINZI/Politico.cd

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*