La CENI n’a pas encore de moyens financiers et matériels pour préparer les élections»

Politique le 05/01/2022 à 19h47« La CENI n'a pas encore de moyens financiers et matériels pour préparer les élections »

« Les opérations devraient être déjà planifiées, à partir d’avril 2021. Pour que la date du 24 janvier 2024, date de prestation de serment, le nouveau président élu puisse le faire. Cela devrait se faire dans une fourchette de mille jours », explique, sur TOP CONGO FM, Jérôme Bonso, coordonnateur d’Agir pour les élections transparentes et apaisées (AETA), qui parle de 7 mois de retard dans la préparation de prochaines élections.

« La réforme de la législation électorale devrait, du point de vue planification, faire 80 jours. Cela devrait commencer avant 2021 et rien n’a été fait », constate-t-il.

« La deuxième grande opération, c’est la révision du fichier électoral, qui devrait prendre 400 jours, soit de juillet 2021 à août 2022. Nous avons encore un problème d’identification et d’enrôlement des électeurs ».

Pour lui, « la CENI devrait déjà commencer à faire les opérations pré-électorales. Or jusqu’à aujourd’hui, la CENI n’a pas encore de moyens financiers et matériels pour le faire ».

La CENI est déjà au travail (Kadima)

« La CENI s’est déjà mise au travail », rassure son président Dénis Kadima, après un échange avec le Premier ministre, dans le cadre des préparatifs de ces élections.

« Nous comptons entamer l’année 2022 avec beaucoup d’opérations pour que les choses se passent comme il faut sur le plan de la qualité, de la fiabilité et dans les délais impartis par la Constitution ».

Dénis Kadima dit vouloir « organiser les élections dont les résultats seront acceptés par la majorité ».

Top Congo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights