La Belgique souhaite baisser la tension entre Kinshasa et Kigali

La Belgique veut aider à la baisse de tension entre la République démocratique du Congo et le Rwanda, a annoncé vendredi, au cours d’une audience avec le Président Félix Tshisekedi à Kinshasa, la ministre des Affaires étrangères belge.

« La Belgique, à l’initiative de la nouvelle stratégie européenne sur les Grands lacs africains en cours d’élaboration, veut aider à la baisse de tension entre Kinshasa et Kigali », a fait savoir la cheffe de la diplomatie belge Mme Haddad Lahbib, à l’issue de cette rencontre.

Selon la Présidence de la République, « la délégation belge conduite par Mme Haddad Lahbib, ministre des affaires étrangères du Royaume de Belgique, accompagnée de l’ambassadeur belge en RDC et d’autres diplomates belges, a échangé sur la coopération bilatérale, les relations diplomatiques et la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC ».

Bruxelles avait été l’un des premiers pays européens à condamner le soutien du Rwanda au groupe terroriste M-23.

Kinshasa disposée à  des discussions constructives pour défendre son intégrité territoriale

 Le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula avec son homologue belge

Par ailleurs, le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula  a exprimé le même jour à son homologue belge, la disponibilité de la RDC pour des discussions constructives en vue de protéger son intégrité territoriale, sa population et reconstruire le pays.

Le chef de la diplomatie congolaise a remercié Mme Hadja Lahbib et toute sa délégation pour leur visite à Kinshasa. « Une visite qui tombe à pic au moment où la RDC traverse une période de tension avec son voisin le Rwanda », a-t-il précisé.

Il a, en outre, évoqué la programmation quinquennale signée avec la Belgique en décembre dernier. Sur la question des élections de 2023, Christophe Lutundula a annoncé que la RDC va solliciter le soutien de l’Union européenne.

De son côté, la ministre belge des Affaires étrangères s’est félicitée des entretiens qu’elle a eus avec le Président Félix Antoine Tshisekedi en qui elle a senti « le souci de mettre fin à la guerre qui paralyse la partie orientale de la RDC ».

La délégation belge à Kinshasa va rencontrer plusieurs membres du gouvernement pour échanger sur des sujets liés au bon fonctionnement de la coopération belgo congolaise, signale-t-on.

ACP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *