KWILU: La Route Mongata-Bandundu impraticable, Une pétition en gestation.

La ville de Bandundu, chef lieu de la province du KWILU est à moins de 500km de Kinshasa la capitale du pays.

Le Chef lieu du Kwilu est accessible par la route, la voie fluviale et la voie aérienne, mais la majorité de la population de Bandundu, préfère utilise la route (RN 17) pour son coût abordable, accessible à toutes les bourses.

cette route permet aux habitants de la ville de Bandundu, les échanges commerciaux et l’évacuation de produits agricoles. Ce qu’il faut savoir également sur la route qui relie Bandundu et Kinshasa, ce que c’est une route de desserte agricole qui approvisionne Kinshasa en maïs, manioc, niébé, arachides, courge etc…

Cette route d’intérêt national (RN 17) est dans un état de délabrement très avancé, au point où la route mette en danger les usagers et les transporteurs au point que plusieurs agences de transport qui aidaient la population de Bandundu à voyager ont pratiquement toutes fermés les portes, exceptée une, et comme conséquence le coût du billet cet augmenter à 100%

 » il y a à peine quelques mois, le billet Bandundu-Kinshasa était à 25. 000 fc, aujourd’hui à cause de la maivaise état de la route et la fermeture des autres agences, le billet est maintenant à 57.000 fc et voir même 60.000fc ». Déplore un voyageur.

En interrogeant, un agent de l’une des agences qui ont fermé leurs portes, celui-ci confirme que la cause de la fermeture de ces agences n’est autre que la mauvaise état de la route qui endommage régulièrement leurs véhicules.

 » Nous sommes aujourd’hui à la maison, à cause seulement de la maivaise état de cette route, c’est vraiment frustrant de savoir que nos enfants vont mourir de faim, seulement parce que les autorités ne veulent pas réhabilité cette route. Qui est ce patron qui aimerait mettre son véhicule dans une route où dans chaque voyage, il faut réparer le véhicule » lamente cet agent.

Vu l’intérêt qu’à cette route pour la population de deux agglomérations, il est de l’impérieuse nécessité de réhabiliter cette route.

Les associations et le reproument de cette province ont lancé la signature d’une pétition afin de demander l’asphaltage de RN 17.
Cette population espère que celui qu’on appelle affectueusement FATSHI BÉTON offrira un cadeau Inoubliable à cette population en asphaltant la route Mongata-Bandundu, par laquelle la ville de Bandundu s’approvisionne des denrées de première nécessité comme: le savon, le sel, l’huile végétale, le riz, le haricot et voir même les médicaments la liste ne pas exhaustive.

Il sied de signaler que l’ancien Chef de l’État Joseph KABILA avait fait à son temps cette route lui-même au volant de son 4×4 et avait promis l’asphaltage avec son programme de 5 chantiers, malheureusement, ça n’a jamais été fait.

Ezéchiel KASENDA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.