Kisangani : lucha, ndsci et filimbi exigent l’organisation imminente des gouverneurs de province avant la mise en œuvre du projet 145 territoires.

Kisangani : lucha, ndsci et filimbi exigent l’organisation imminente des gouverneurs de province avant la mise en œuvre du projet 145 territoires.

1 0
Read Time:1 Minute, 47 Second

Les membres de la société civile, lucha, nouvelle dynamique de la société civile, et filimbi ont exigé l’organisation des élections des gouverneurs des provinces avant la mise en œuvre du projet 145 territoires ce jeudi 27 janvier à la place des Martyrs dans la commune Makiso.

Dans une déclaration lue par Mr Zacharie Kingombe de la lucha, ces membres de la société civile ont appris l’annonce du projet de développement des 145 territoires avec un financement d’environ 450 millions de dollars.

Selon eux, après plusieurs scandales de corruption, de détournements ayant caractérisé la gestion opaque des précédents projets Tshileleju, du projet Kinshasa zéro trou pour ne citer que ceux-là, il semble impérieux de tirer l’attention du président Félix sur les précautions nécessaires pour la réussite de cette initiative susceptible d’amener les territoires vers les perspectives meilleures.

C’est pourquoi, il importe de souligner que dans 14 des 26 provinces où le projet 145 territoires sera implanté, les gouvernements provinciaux ont été éjectés par des motions de censure. Ces provinces sont actuellement gérées par des gouverneurs intérimaires dont les compétences légales sont essentiellement limitées à l’expédition des affaires courantes pour assurer la continuité des services publics de l’Etat. Conséquemment, elles sombrent dans un sous-développement sans précédent car le gouverneurs intérimaires en profitent au maximum pour saigner à blanc les finances publiques de l’Etat.

Pour la Tshopo quelques cas des projets réalisés ont été soulignés entre autres les états de délabrement avancé de la voirie, pour ne citer que ce là.

Dans le souci de réussir ce projet, ces membres de la société civile exige :
au Président de la République qui par le passé à déjà annoncé l’organisation des élections des gouverneurs de province, d’instruire le gouvernement et la CENI, chacun en ce qui le concerne, d’organiser les élections des gouverneurs de province ; à la CENI la publication du nouveau calendrier aménagé endéans 10 jours à dater d’aujourd’hui.

Signalons que ces 3 structures promettent de mobiliser la population afin de lancer une campagne des actions citoyennes de grande envergure jusqu’à obtenir la tenue des élections si la CENI ne respecte pas le délai sus-évoqué.

Cerise MTORO

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actu Actualités Jeunesse politique societé