Kinshasa : plusieurs filles Kuluna interpellées par la police à Kisenso

Le calme s’est rétabli à Kisenso 1 après une courte tension observée entre les jeunes Kulunas en colère et les éléments de la police ce lundi matin .

Ces jeunes présumés bandits urbains étaient en colère après la mort d’un de leur atteint par une balle perdue pendant qu’ils tentaient d’opérer la nuit de dimanche à ce lundi au quartier Madimba.

Le bilan de ces accrochages fait état de deux blessés côtés policiers,4 motos incendiées et 16 criminels qui ont tenté de vandaliser un poste de la police interpellés.

Le bourgmestre de cette municipalité périurbaine de la capitale congolaise a fait que Tout est parti quand un groupe des présumés criminels voulaient opéré dans un bar a été surpris par les éléments de la police qui faisaient la patrouille.

« Il y a eu seulement un grand Kulunas très recherché même par moi-même et mes services ,il est connu de grande renommée à Kisenso.Il est allé dans sa salle besogne de cambrioler et les patrouilleurs ont mis la main sur lui.Il a posé une résistance voulant décapité un policier et celui-ci« a répliqué a déclaré Gode ATSHUEL,bourgmestre de Kisenso.

Et de poursuivre que: c’est la sixième fois que ces présumés criminels opèrent avec des armes blanches et à feu ».

Le colonel Jacques Muntu,commissaire de district de Kisenso confirme les faits et renseigne que la victime a succombé quelques heures plus tard suite à ses blessures dans un hôpital qu’il ignore.

Ayant appris la nouvelle de la mort de leur frère, ils ont tenté en vain de s’attaquer au point chaud de la police de mission.

Le bilan selon la police ,fait état de deux policiers blessés et acheminés à l’hôpital général de Kisenso pour des soins appropriés,4 motos incendiées et 16 présumés criminels dont 7 femmes ont été arrêtés.

Par ailleurs, le colonel Litenge Freddy commandant district de Mont Amba dit regretter que ces actes barbares de la part des présumés Kulunas se répète dans juridiction.

Il rassure tout de même que la police ne se laissera pas faire face aux banditismes urbain,conformément aux instructions fermes reçu de la part du commissaire provincial ville de Kinshasa,le commissaire divisionnaire adjoint Blaise Kilimbalimba.

Remi Mulingati

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights