Kinshasa/Marche anti – Ram: Trois journalistes relâchés et plusieurs activistes aux arrêts

Trois journalistes ont été interpellés par la police ce lundi 3 mai alors qu’ils couvraient la marche anti-Ram au niveau du rond point des Huilleries. Il s’agit d’un journaliste de 7 sur 7.cd, Merveil Molo, Jean Hilaire Shosha de Habari Rdc et de Bahati Kasindi Rdc. Trois autres jeunes arrêtés ont été relâchés avec les trois jouranlistes quelques heures après leur audition. Les trois journalistes ont été dépouillés de leurs GSM. Les jeunes activistes des droits de l’homme ont, par contre , été copieusement tabassés et gardés dans la petite celulle du camp Lufungula comme le dit cette dépêche de la Lucha.

🛑 Urgent : la démocratie Tshisekedienne en marche.

Les militants des mouvements citoyens initiateurs de la manifestation anti-RAM d’aujourd’hui, dont LUCHA, ECCHA, Les Consommateurs Lésés, Biso Peuple et autres, viennent d’être sauvagement battus au rond point Huileries, le point de ralliement des manifestants, puis acheminés au cachot du camp LUFUNGULA.

Parmi ces amis, nous avons :

  • Me Joseph Bope (LUCHA)
  • Gauthier Muller (Biso Peuple)
  • Flozine Bonkuti
  • Crispin Tshiya (LUCHA)
  • Jo Samba Kanderson Jsk (LUCHA)
  • Ornella Mujinga
  • Princillia Musawu (Biso Basi)
  • Noella KANDALA (Biso Peuple)
  • Delorme Mposhi (Mwana Mboka)
  • Guylain Ngunza Gking
  • Tony Ndzoli (LUCHA)
  • Samuel Yaombiti Ramazani (Biso Peuple)
  • Joël Lemika (Consommateurs Lésés)
  • Jacques Issongo Mfutu (LUCHA)

L’activisme n’est pas un crime !

Ensemble, exigeons tous leur libération sans condition aucune.

Sam Nzita

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.