Kinshasa : Godé Mpoy ramassé par un Kinois sur ses propos en rapport avec la situation actuelle de la capitale

Pasteur Baruti imposant la main sur le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa

Les propos tenus par l’actuel président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoy, n’a pas laissé indifférent les Kinois dont l’un d’eux n’a, non plus, pris du temps pour réagir.

Pour ce dernier, Godé Mpoy, pasteur de son état trainant derrière lui plusieurs casquettes d’intello, se moque, éperdument, de la population qui ne sait plus à quel saint se vouer comme il l’exprime dans ce petit commentaire :

« Je suis sidéré d’entendre le discours de Mr Godé Mpoyi, Président de l’assemblée provinciale de Kinshasa de son état, débutant des inepties pareilles. Ce intellectuels comme lui même voudrait se qualifier est aveuglé par le pouvoir qui l’a même rendu ivre au point de ne pas voir qu’à côté de lui il y a le personnel politique de la ville qui traîne 12 mois d’arriérés de salaire parce que les députés provinciaux doivent être payés chaque mois 16,5 millions de franc Congolais obligatoirement. Autrement c’est le fauteuil de Ngobila qui sera risqué. Godé Mpoyi et ses collègues ne regardent que leurs intérêts au point où le huissier du gouvernement provincial ne gagne que 96.000 Fc qui ne sont plus payés depuis 12 mois et il vient venter les lampes qui éclairent les grandes artères de la ville pendant que des nombreuses artères de la ville sont dans le noir. Je n’ose pas parler des différents projets qui pouvaient pourtant à impacte visible qui pouvaient crédibiliser le gouvernement Ngobila mais hélas, qui sont restés des chantiers interminables. Elengesa, Kikuit, Bongolo, Kimwenza pour ne pas aller plus loin. Elengesa qui devait déjà parler d’eux, bien qu’ayant reçu même la visite du président de la république est resté le plus vieux chantier des Mrs Mpoyi et Ngobila. Tous ces projet sont des vastes chantiers sans lendemain. Que fait-on avec l’argent produit par la ville Kinshasa en dehors du salaire des députés provinciaux ? Venter des titres universitaires n’est pas ce que les Kinois attendent de Godé Mpoyo et son gouvernement et en tant que pasteur, qu’il essaie d’être humble.
N’importe quoi ».

Propos de Godé Mpoy en vidéo

Pasteur et président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoy

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*