Kasaï Central : Le Fonds Social assaini la ville de Kananga

La ville de Kananga est entrain de se revêtir de sa robe d’antan. Le Fonds Social est aujourd’hui à l’oeuvre dans la capile de la province du Kasaï Central. Toutes les routes sont dans la phase de réfection et les travaux vont bon train.
« La ville de Kananga est devenue très propre, grâce au Fonds Social désigné à la réhabilitation des infrastructures routières dans la ville de Kananga. Les agents commis à ce service ont agrandi les routes, en coupant les herbes et en procédant à remblayer des trous. Pour les moment, il ne reste que l’étape d’asphaltage pour qu’elles deviennent comme des routes de l’époque Belge », nous a écrit Mathieu Kabangu de Kananga.
Selon notre interlocuteur, les agents de Fonds Social sont payés régulièrement e à la date convenue.
« Étant une affaire organisée par le Chef de l’État lui-même, les agents commis à ce service sont payés après chaque 20 jours et les travaux évoluent bien », précise-t-il.

Plusieurs bandits à mains armées maîtrisés

« Autre chose qui inquiétait la population, c’est l’insécurité qui battait son plein dans la ville. Les bandits à mains armées visitent les maisons de paisibles citoyens la nuit et ils emportent de biens de valeur comme l’argent, les appareils électroménagers et en cas de résistance, on te blaise ou on te tue. Mais, depuis le lundi 30 mars, les choses ont changé, la population a décidé de se prendre en charge veillant la nuit pour contrer ces hors la loi et le calme est revenu », ajoute-t-il dans sa correspondance.

Il conclu en disant que une grande partie de ces malfaiteurs a été arrêtée et conduite aux locaux de la police. Dépuis lundi, la population a demandé à ce que le gouverneur intérimaire puisse les présenter en public mais, il ne l’a pas encore fait, alors que c’est lui-même qui l’avait promis.
Gel Boumbe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.