Kabeya Kamwanga: l’honorable Malick Ngandu Katunda apporte la bonne nouvelle de l’union sacrée

Le député national Malick Ngandu Katunda vient de s’envoler pour Kabeya Kamwanga depuis ce samedi 13 février matin après un long séjour à Kinshasa. En effet, l’élu de Kabeya Kamwanga, grand témoin du changement politique opéré en République démocratique du Congo après la fin de la coalition Fcc-Cach où il a pris une part importante, va expliquer à sa base toutes les péripéties qui ont conduit à la création de l’Union sacrée de la nation. Cet allié de taille de Félix Tshisekedi et Haut cadre de l’Udps au Kasai central n’avait pas caché sa joie lors de la chute du Bureau Mabunda en soulignant que rien ne pouvait se réaliser dans sa base avec une assemblée nationale à majorité Fcc:

« Tous les projets que l’on pouvait soumettre pour Kabeya Kamwanga ne passeraient pas surtout quand on sait que c’est le fief d’Etienne Tshisekedi et cela date des années après l’indépendance. Avec cette nouvelle configuration de la chambre basse du Parlement et une majorité issue de l’Union sacrée, nous sommes convaincus que tout ce que nous proposerons passera. C’est le message que nous apportons à notre base, un message d’espoir, un message de victoire. Nous leur dirons que désormais leur frère, leur fils Félix Tshisekedi peut réaliser beaucoup des choses pour eux sans avoir des contraintes de n’importe quelle nature ».

Qui est Malick Ngandu Katunda?
Le député national Malick Ngandu Katunda est un haut cadre de l’Udps et très proche du Sphynx de Limete qu’il a rejoint dans la lutte à la première ère. Grand homme d’affaires reconnu dans son fief comme un grand mécène, Malick Ngandu interiorisa l’idéologie de son maître en pensée le docteur Étienne Tshisekedi qu’il soutenit jusqu’au sacrifice de toutes sortes. Il connut plusieurs fois la fatoua du régime dictatorial de Mobutu qui le pourchassa comme son ainé de Kabeya Kamwanga. Toujours fidèle et égal à lui même, ce combattant à l’ombre continua à croire à la vision d’un Congo grand, meilleur et prosper. L’ancien président de l’As Bantu voit à l’avènement de Félix Tshisekedi, son fils au pouvoir, comme le couronnement de toutes les années de lutte et des grands sacrifices comme pour dire que: » la fin couronne l’oeuvre« .

Lors des obseques de son mentor, le président Étienne Tshisekedi, l’honorable Malick Ngandu déclara que ce dernier est, non seulement, une école de la démocratie, mais aussi, une bibliotheque pour la République démocratique du Congo.

L’ancien président de la Ligue du football du Kasai oriental rentre à Kinshasa dans quinze jours pour reprendre son siège au parlement désormais aux couleurs de l’Union sacrée avec Christophe Mboso comme président du Bureau et non Jeanine Mabunda.

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.