Justice: La Cour Constitutionnelle vient de sceller le sort des juges Kilomba et Ubulu

C’est le vendredi 5 février ,alors que tous les regards étaient braqués vers le Sénat, que la Cour constitutionnelle a statué sur les requêtes des juges Noel Kilomba et Jean Ubulu en inconstitutionnalité de l’ordonnance du Président de la République du 17 juillet 2020 ayant nommé des nouveaux juges à leur place.

Dans un communiqué signé par son Président, le juge Evariste Prince Funga Molima, cette haute cour a décliné sa compétence à connaître de cette affaire, comme le révèle le communiqué.

Pour la petite histoire, les deux juges concernés, Kilomba et Ubulu, avaient été permutés à la Cour de cassation par l’ordonnance du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, à laquelle ces deux proches de Kabila s’étaient farouchement opposés en refusant même de se présenter à la cérémonie de prestation de serment devant le Président de la République. Ce qui fut considéré par l’opinion comme outrage au Chef de l’Etat. Cette affaire fut couler beaucoup d’eaux sous le pont. Le Fcc croit dure comme airain que « Ye meyi » peut décanter cette situation et il lui suffit d’un coup de fil à son garçon de course Tshisekedi et l’affaire est close: grosse illusion! Avec cette décision, que deviendront ces deux juges récalcitrants qui avaient contesté la légalité de la décision du Chef de l’Etat dans ce nouvel environnement politique? Après la Cour constitutionnelle, plus rien. L’affaire est close.

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.